Patrimoine en Franche-Comté - Moulin à farine dit moulin de Sainte-Clotilde, puis minoterie, actuellement centrale hydroélectrique

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Moulin à farine dit moulin de Sainte-Clotilde, puis minoterie, actuellement centrale hydroélectrique

Illustrations

Historique

Le moulin à farine figure sur la carte de Cassini (1760). Propriété de Cyprien Marcellin Gallot, il est réglementé par arrêté préfectoral le 14 juin 1830. Propriété du sieur Sauvage, son régime hydraulique est de nouveau réglementé par décret impérial le 17 décembre 1859. Il est reconstruit et converti en minoterie avant 1883, et exploité par Nicolas Walter. Après la faillite de monsieur Henry en 1928, la minoterie est reprise par Camille Jacquot en décembre 1931. La production de farine atteint 4700 quintaux en 1935, avec une capacité d'écrasement journalière de 120 quintaux. L'établissement cesse son exploitation en 1956. Une petite centrale hydroélectrique, montée vers 1982, est toujours en activité. En 1936, la minoterie renferme 11 paires de cylindres (5 pour le broyage et 6 pour le convertissage) , vraisemblablement de marque Buhler Frères (Uzwil, Suisse) , une paire de meules, un fendeur, 4 plansichters Decollogne, 10 bluteries et une turbine Fontaine à clapets de 40 ch, sous une chute de 1, 20 m. Elle conserve des silos, des élévateurs à godets, des éléments de transmission. La centrale hydroélectrique met en jeu une turbine provenant d'un tissage de Rupt-sur-Moselle, et une turbine de la Société Hydro-Mécanique (Toulouse, 31) , de 204 ch. Le moulin emploie 5 hommes et une femme en 1893.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e moitié 19e siècle

Description

Le moulin est construit en lit de rivière. L'atelier de fabrication est en moellon de grès enduit, et couvert d'un toit à longs pans et à croupe. Il s'élève sur deux étages carrés et un étage en surcroît. Les logements, à un étage carré, sont également construits en moellon de grès.

Afficher les données détaillées

  • Mursgrès / moellon / enduit
  • Toittuile mécanique
  • Étages2 étages carrés / étage en surcroît
  • Couverturestoit à longs pans / croupe
  • Énergiesénergie hydraulique / produite sur place / turbine hydraulique / énergie électrique / achetée

Documentation

Documents figurés

  • Moulin d'Ormoy. Carte postale, C.L.B. éd. (Besançon), s.d. [fin 19e ou début 20e siècle].
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 11 Fi 399/1
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)moulin à farine, minoterie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, bâtiment d'eau
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) centrale hydroélectrique

Localisation

  • CommuneOrmoy
  • Milieu d'implantationisolé
  • Lieu-dit Moulin de Sainte-Clotilde le
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Jussey
  • Hydrographiedérivation de la Saône

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2007

Localisation