Patrimoine en Franche-Comté - Usine d'horlogerie (usine de boîtes de montre) Bouchet

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Usine d'horlogerie (usine de boîtes de montre) Bouchet

17 Grande Rue
25 - Charmauvillers
Dossier IA25001145 réalisé en 2013

Illustrations

Historique

Une maison est attestée en 1811 sur le plan cadastral napoléonien. Partagée, elle est (partiellement ?) rebâtie en 1819 pour François-Xavier Loichot (date portée sur un linteau avec les initiales FXL). Elle est achetée en 1925 par Émile Bouchet qui fabriquait jusque-là, avec son frère Octave et quelques ouvriers, des boîtes de montre de gousset dans un atelier installé au 5 rue de l'Église. Émile fait ajouter dans le prolongement de la maison une aile où, avec ses neuf enfants, il produit des carrures, fonds et lunettes de boîtes, mises en forme à l'aide de presses à balancier à bras et de tours Dubail. Lui succède en 1943 son fils Albert qui, jusqu'en 1957 environ, travaille en sous-traitance pour l'entreprise Cattin de Morteau. L'usine est reprise de cette date à 1962 par un pierriste, Henri Perrier, lequel sélectionne et sertit les rubis utilisés en horlogerie. En 1964, la Société des Boîtes et Bracelets-Montres Burdet Frères et Sœurs, de Damprichard, y installe tours, fraiseuses, décolleteuses et machines à polir pour fabriquer boîtes de montre et bracelets métalliques. L'atelier, qui compte une petite dizaine de personnes (dont Albert), ferme en 1977. C'est actuellement une habitation.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 19e siècle
  • Principale2e quart 20e siècle

Dates

  • 1819porte la date
  • 1925daté par tradition orale

Description

La maison et l'atelier ont des murs en moellons calcaires enduits. Protégée par un toit à demi-croupe, la première compte deux étages carrés et un comble à surcroît, desservis par deux escaliers extérieurs droits et un escalier dans-œuvre. Le deuxième n'a qu'un étage carré, avec escalier dans-œuvre et toit à pignon couvert. La couverture est en tuile mécanique.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton
  • Toittuile mécanique
  • Étages2 étages carrés / comble à surcroît
  • Couverturestoit à longs pans / demi-croupe / pignon couvert
  • Escaliersescalier de distribution extérieur / escalier droit / en maçonnerie / escalier dans-oeuvre

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 82/4 Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties de la commune de Charmauvillers (après rattachement des Essarts-Cuenot et du Boulois), 1870-1914
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 82/4
  • 3 P 125 Matrices cadastrales de la commune de Charmauvillers, 1812-1970 : - 3 P 125/1 : Registre des états de section, 1812- 3 P 125/2 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1823-1870- 3 P 125/3 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 125/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1970
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 125

Documents figurés

  • 3 P 679 Plan cadastral parcellaire de la Commune de Charmauvillers, canton de Maîche […], terminé sur le terrain le 25 juin 1811 […] par M Toubin géomètre du cadastre
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 679

Bibliographie

  • Bouchet, René (dir.). Charmauvillers : du comté et des boîtes. Du Seud au Bief d'Étoz / GHETE « Au Clos du Doubs », commune de Charmauvillers. - [Charmauvillers] : Groupement d'Études Hommes et Terroirs du Clos du Doubs, 2013. 151 p. : ill. ; 30 cm. (Cahier du Clos du Doubs ; n° 7)
  • Vuillet, Bernard. Entre Doubs et Dessoubre. Tome III. Autour de Charquemont et Damprichard, d'après la collection de cartes postales de Georges Caille. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1991. 243 p. : cartes postales ; 31 cm.

Témoignages oraux

  • Bouchet René, historien de Charmauvillers et descendant d'horloger. Charmauvillers, 2013
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Désignation

  • Dénomination(s)usine d'horlogerie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, magasin industriel, garage, jardin potager

Localisation

  • CommuneCharmauvillers
  • Adresse 17 Grande Rue
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2013