Patrimoine en Franche-Comté - Instrument de démonstration en électrostatique (machine de Wimshurst)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Instrument de démonstration en électrostatique (machine de Wimshurst)

35 quai Aimé Lamy
39 - Morez
Dossier IM39002304 réalisé en 2010
Edifice : école professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard  (Référence : IA39000662)

Illustrations

Historique

Cette machine de Wimshurst a vraisemblablement été réalisée dans la première moitié du 20e siècle pour l'enseignement. Elle est l'oeuvre de la société parisienne Ducretet, fabrique d'instruments de précision pour les sciences et l'industrie. Implantée au début du 20e siècle au 75 rue Claude Bernard, celle-ci a été fondée en 1864 par Eugène Ducretet (1844-1915), élève de Froment et auteur le 5 novembre 1898 de la première liaison française par radio entre la Tour Eiffel et le Panthéon. Sa société devient Ducretet-Roger, lorsque son fils Fernand (1888-1928) s'associe à son collaborateur Ernest Roger, puis Ducretet-Thomson, suite à son rachat en 1931 par la Compagnie Française Thomson-Houston pour produire des appareils de T.S.F. (télégraphie sans fil). L'inventeur, en 1882-1883, de cette machine est le physicien britannique James Wimshurst (1832-1903).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1ère moitié 20e siècle

Auteurs

Origine

  • lieu d'exécutionIle-de-France, 75, Paris,

Description

La machine se compose de deux disques verticaux en plastique, légèrement écartés et chacun muni de 32 contacts métalliques radiaux, portés par deux montants en bois (chêne ?) fixés sur un socle également en bois. Une manivelle permet, via des poulies et deux courroies dont l'une est croisée, de faire tourner les disques en sens inverse. Sur chaque disque frottent deux balais métalliques, fixés à chaque extrémité d'une même tige métallique, et deux peignes également métalliques, chacun réuni à celui du celui du cercle opposé. Les paires de peignes sont reliées à deux condensateurs en verre (bouteilles de Leyde). La rotation des disques génère de l'électrique statique, recueillie par les peignes et emmagasinée dans les condenseurs. Lorsque la tension est suffisante, un arc électrique se forme entre les boules de l'éclateur.

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Dimensions (en cm) : h = 66, la = 52, pr = 45 (avec la manivelle, 31,5 pour le socle seul), d d'un disque = 46.

  • Catégoriesenseignement / électrostatique
  • Structuresinstrument didactique
  • Matériauxlaiton / verre / bois feuillu / plastique / verre
  • Inscriptionsinscription concernant le fabricant / inscription concernant le lieu d'exécution
  • Précisions sur les inscriptions

    Inscription (sur la flasque d'un disque) : E. Ducretet / à Paris.

  • État de conservationmanque
  • Précision sur l'état de conservation

    L'éclateur manque.

Documentation

Documents figurés

  • Machine de Wimshurst, gravure, par Léger, s.d. [1894]. Publiée dans : Ganot, A. Traité élémentaire de physique. - Paris : Hachette, 1894. Document accessible via internet à l'adresse : http://www.lecompendium.com/dossier_elec_01_machine_de_wimshurst/machine_de_wimshurst.htm

Documents multimédias

  • Balasse, Albert. Machine de Wimshurst. - 2007-2010. Document accessible en ligne : http://www.lecompendium.com/dossier_elec_01_machine_de_wimshurst/machine_de_wimshurst.htm
  • Constructeurs d'instruments scientifiques pour les établissements publics au XIXe siècle. - Limite 20e siècle 21e siècle. Document accessible en ligne : http://www.inrp.fr/she/instruments/hcx_instr_constructeurs.htm

Bibliographie

  • Bossert, François. Machine de Wimshurst (générateur électrostatique à influence). Principe et construction. In Bulletin de l'Union des Physiciens, juillet-septembre 1987, n° 696, p. 881-907 : ill. Document consultable sur internet à l'adresse : http://www.ampere.cnrs.fr/parcourspedagogique/zoom/18e/machine/images/Bossert%20BUP%20696.pdf
  • L'industrie française des instruments de précision. Catalogue 1901-1902. - Paris : Syndicat des Constructeurs en Instruments d'Optique de précision, 1901. XXXIV-271 p : ill.
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)instrument de démonstration en électrostatique

Localisation

  • CommuneMorez
  • Adresse 35 quai Aimé Lamy
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonMorez
  • Emplacement dans l'édifice bâtiment de l'enseignement (B), salle Prélat

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Buffa Géraud, Davoigneau Jean, Poupard Laurent
  • Date de l'étude2002

Localisation