Patrimoine en Franche-Comté - Horloge (régulateur astronomique Fénon)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Horloge (régulateur astronomique Fénon)

1 rue Labbé
25 - Besançon
Dossier IM25005194 réalisé en 2008
Edifice : école professionnelle dite École nationale d'Horlogerie puis lycée polyvalent Jules Haag  (Référence : IA25000690)

Illustrations

Historique

Fabriquée dans le dernier quart du 19e siècle ou le premier du siècle suivant, cette horloge astronomique est vraisemblablement l'œuvre d'Auguste Fénon (1843-1913), directeur de l'école de 1892 à son départ en retraite au début de 1912. Tout d'abord apprenti chez son père horloger, dès l'âge de 11 ans, Fénon devient ensuite l'élève de Winnerl, horloger attitré de l'observatoire de Paris, chez lequel il dirige la fabrication des chronomètres de marine. Distingué en 1878 pour une pendule de précision, il construit alors des horloges astronomiques pour les observatoires de Bordeaux, Toulouse, Nice, Besançon, Marseille, La Plata, etc.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principalelimite 19e siècle 20e siècle

Auteurs

Origine

  • lieu d'exécutionFranche-Comté, 25, Besançon,

Description

Muni d'un échappement à ancre de Graham, ce régulateur astronomique possède un cadran circulaire en laiton, avec trois aiguilles en acier bleui, indication des minutes en chiffres arabes sur le grand cadran qui contient en outre deux petits cadrans : celui à midi pour les heures (en chiffres romains) et celui à six heures pour les secondes (en chiffres arabes). Le mouvement est entretenu par un poids cylindrique en laiton sur le côté droit ; la clé de remontage est conservée. Muni d'une masse en acier, elle aussi cylindrique, le balancier en acier bleui dispose d'un système de réglage avec aiguille sur la tige, graduations sur le bord supérieur de la masse et sur une échelle de contrôle fixée à la cage : la longueur de la tige peut être modifiée par rotation. Un réglage fin de la période est possible, sans ouvrir la porte ni arrêter le régulateur, en jouant, à l'aide d'une molette enroulant ou déroulant un fil, sur la hauteur d'un curseur coulissant sur la tige du pendule et suspendu à ce fil ; cette molette est visible sur le côté droit du coffre en acajou, ouvert par sa porte avant totalement vitrée.

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Coffre : h = 142, la = 35, pr = 18. Cadran : d (extérieur) = 21,5.

  • Catégoriesastronomie
  • Matériauxlaiton / acier / verre / acajou
  • Inscriptionsinscription concernant le fabricant / gravé / sur l'oeuvre / inscription concernant le lieu d'exécution / gravé / sur l'oeuvre / graduations / gravé / sur l'oeuvre
  • Précisions sur les inscriptions

    Inscription sur le cadran : ECOLE NATIONALE / D'HORLOGERIE / DE / BESANCON. Graduations sur les cadrans : traits à l'unité, en chiffres arabes pour les multiples de cinq minutes et les dizaines de secondes, en chiffres romains pour les heures de I à XII. Graduations sur l'échelle de contrôle du balancier : au dixième, avec chiffres des unités de 2 à 0 à 2. Graduations et inscriptions sur la molette de réglage fin : à l'unité avec chiffres des dizaines, avec une flèche et l'inscription AVANCE (inscription RETARD masquée).

Documentation

Documents figurés

  • [L'horloge dans la salle du conseil, au rez-de-chaussée de l'aile nord], photographie, s.n. [par Manias ?], s.d. [vers 1932], plaque de verre 13 x 18 cm.
    Lieu de conservation : Région Franche-Comté, Inventaire du Patrimoine, Besançon  - Cote du document : Fonds Manias

Bibliographie

  • Aguillaume, Cécile. Biographies. - 2004. Notes biographiques sur les horlogers, astronomes et autres scientifiques ou industriels en relation avec les observatoires français
  • Poirier, F. La formation d'un chronométrier au XIXème siècle. Auguste Fénon (1843-1913). XXVIe, XXVIIe, XXVIIIe, XXIXe bulletins chronométriques, années 1913-1924, publiés par M. A. Lebeuf. - Besançon : 1925.
  • Flores, Joseph. Un régulateur au Lycée Jules Haag de Besançon. Horlogerie ancienne, n° 79, juin 2016, p. 37-55 : ill.

Témoignages oraux

  • Jacoutot François, chef des travaux du lycée Jules Haag, à Besançon
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)horloge

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 1 rue Labbé
  • Aire d'étude et cantonBesançon faubourg
  • Emplacement dans l'édifice dans le bureau du proviseur

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Le Guet Tully Françoise, Davoigneau Jean, Poupard Laurent
  • Date de l'étude2001

Localisation