Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier d'horlogerie Brischoux, puis atelier de polissage de la SBBM

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier d'horlogerie Brischoux, puis atelier de polissage de la SBBM

39 et 41 Grande Rue
25 - Charquemont
Dossier IA25001308 réalisé en 2014

Illustrations

Historique

Auparavant monteur de boîtes dans la ferme du Bois banal, Joseph Brischoux (mort en 1931) fait construire vers 1887 une maison au long de la rue (actuel n° 41) et un atelier d'horlogerie en retour d'équerre à l'est (cadastrés E 80 sur le plan napoléonien). Dans cet atelier en rez-de-chaussée, largement éclairé au sud par des fenêtres multiples, il fabrique des boîtes de montres à l'aide de machines entraînées, avant l'électrification du village, par un volant d'inertie mis en mouvement par ses ouvriers puis par une machine à vapeur. Il ajoute vers 1898 un troisième bâtiment (actuel n° 39), porté comme maison sur la matrice cadastrale. Homonyme de l'associé de Gaston Donzé, Joseph est peut-être son oncle ; il est le père de Léon (Léon-Georges) Brischoux, également fabricant de boîtes de montres sur le site. La maison et l'atelier d'origine passent vers 1921 à Emma Domon (établi au 14 Rue Neuve) puis vers 1937 à la veuve de Roger Feuvrier et à ses héritiers, Victor et Félix. La maison abrite à partir des années 1920-1930 un café (le Café national, tenu par la famille d'Irénée Midez), établissement disparaissant dans les années 1980. L'atelier est occupé par la forge d'Alexis Cuenot, avant d'être détruit vers l'an 2000. La petite maison, elle, est passée vers 1921 à Henri Gasner, peut-être ce Gasner associé avec Paul Etevenard au sein de la société Etevenard et Gasner installée aux 45 et 47 Grande Rue. Cette association a été rompue avant le 31 mai 1923 comme l'indique un papier à en-tête détaillant ses spécialités : montres de dame et montres bracelets, avec échappement à cylindre ou à ancre 18 lignes, utilisant des ébauches Crettiez et Cupillard. Tenu à partir de 1934 environ par la veuve Gasner (née Renaud), le bâtiment est cédé vers 1936 à l'ouvrier horloger Etienne Janin, vraisemblablement l'un des fils d'Amédée Janin, finisseur de roues de cylindre au 5 rue de la Gare. Il abrite ensuite peut-être l'entreprise de galvanoplastie Coeurdevez puis dans les années 1950 et 1960 un atelier de la société SBBM (Société des Boîtes et Bracelets-Montres Burdet), qui y emploie quatre ou cinq personnes au polissage de pièces réalisées dans son usine de Damprichard (21-25 rue du Maréchal Leclerc). Comptant 300 personnes en 1965 puis 600 dix ans plus tard, cette SA disparaît à la fin de l'année 1980. Les bâtisses sont actuellement des habitations ; celle au n° 41 (immeuble) est en cours de rénovation (isolation extérieure, etc.).

Description

Les bâtiments ont des murs de moellons calcaires enduits et une couverture de tuiles mécaniques. Doté d'un toit à demi-croupes, celui au n° 41 a un sous-sol, un étage carré et un étage en surcroît, desservis par un escalier dans-oeuvre et par un escalier extérieur droit récent en béton, installé contre son mur oriental. Le bâtiment au n° 39 a un étage carré, un étage en surcroît et un étage de comble ; son toit est à pignons couverts. Il est précédé au nord-ouest par un hangar à piliers en béton et toit en appentis. Les étages en surcroît sont éclairés au sud par des fenêtres horlogères.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère
  • Murscalcaire / moellon / enduit
  • Toittuile mécanique
  • Étagessous-sol / 1 étage carré / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / demi-croupe / appentis / pignon couvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier de distribution extérieur / escalier droit / en maçonnerie
  • Énergiesénergie humaine / produite sur place / énergie thermique / produite sur place / énergie électrique / achetée

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 128 Cadastre de la commune de Charquemont, 1812-1963- 3 P 128/1 : Registre des états de sections (1812)- 3 P 128/2-3 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties [1823-1906]- 3 P 128/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1882-1910)- 3 P 128/8-9 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1911-1963)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 128
  • Papier à en-tête de la Fabrique d'horlogerie Etevenard et Gasner, 31 mai 1923
    Lieu de conservation : Collection particulière : Christian Patois, Frambouhans

Documents figurés

  • Extrait du plan des lieux du chemin de grande communication n° 10 de Besançon à la Chaux-de-Fonds. Partie comprise dans la traverse de Charquemont à joindre double au rapport en date de ce jour sur la demande en autorisation d'établir une conduite d'eau présentée par Monsieur le Maire au nom de la Commune de Charquemont [la Grande Rue entre la place de l'Hôtel de Ville et la rue de la Vierge], dessin sur calque (plume, lavis), par le géomètre Bourquin, Maîche le 21 septembre 1896, 18 x 75 cm, échelle 1/1000
    Lieu de conservation : Archives communales, Charquemont
  • Charquemont (Doubs) - Vue générale et Chapelle de St-Roch, carte postale en couleur, par Combier à Macon, s.d. [2e quart 20e siècle, avant 1945], coll. Ponçot. Porte la date 17 août 1945 au verso
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont
  • En avion au-dessus de... 1. Charquemont (Doubs). La Grande Rue [le bas du village vu du sud], carte postale, par Lapie Service aérien, s.d. [3e quart 20e siècle], Edition Lapie à Saint-Maur
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont
  • Charquemont (Doubs). 210-1 A. Vue générale [la Grande Rue et le bas du village vus du sud], carte postale, s.n., s.d. [3e quart 20e siècle], Combier Impr. à Mâcon
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont

Témoignages oraux

  • Donzé Jacques, ancien horloger, historien de Charquemont
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, cour, jardin potager

Localisation

  • CommuneCharquemont
  • Adresse 39 et 41 Grande Rue
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2014