Patrimoine en Franche-Comté - École de Saint-Valère

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

École de Saint-Valère

rue de Remaucourt
70 - Port-sur-Saône
Dossier IA70000851 réalisé en 2017

Illustrations

Historique

L'École Saint-Valère est construite à Port-sur-Saône en 1937 et 1938 grâce à la volonté du sous-secrétaire d'État à l'Agriculture et maire de Port-sur-Saône, André Liautey (1896-1972).

Pour faire face à la crise du bois, Il met en place un programme de revalorisation du bois pour les années 1936 et 1937. Liautey propose par exemple que les constructions scolaires dans les communes forestières soient en bois permettant d'allier économie de la construction et élégance des formes. Afin d'illustrer sa politique,il fait construire une école en bois à Port-sur-Saône, admise et financée par le Comité central de constructions scolaires du ministère de l'Éducation nationale. Les plans de l'édifice sont réalisés par Métuchy, architecte des Eaux et forêts et son collaborateur Debière. Le coût de la construction s'élève à 438 490 francs dont 200 000 francs sont attribués par le comité de revalorisation des bois et 75 000 francs viennent de subventions pour les Grands Travaux d'utilité publique mis en place par le Front populaire. Une subvention est également allouée par le ministère de l'Éducation nationale.

L'édifice est inauguré le 25 septembre 1938 par Jean Zay, ministre de l'Éducation nationale. Le journal hebdomadaire d'intérêt local L'Union démocratique remarque, dans son édition du 15avril 1938, l'originalité de cette architecture scolaire et déclare alors : « C'est la première construction en bois réalisée spécialement en France pour abriter des écoliers et leurs maîtres ». Le matériau est perçu comme particulièrement chaleureux, favorisant le bien-être et donc l'apprentissage : « Adieu bâtisses sombres […] Le bâtiment scolaire de saint-Valère […] étincelle de tout son bois clair sous le soleil […] loin d'avoir cet aspect sévère des antiques écoles, il fleure bon la jeunesse et la gaîté ». D'autres écoles s'inspirent de cette expérience comme le collège Gérôme à Vesoul construisant une annexe en bois autour de 1937 et la commune de Ronchamp qui commande un projet d'école en bois à l'architecte Henri Jacques Le Même en 1938.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle

Dates

  • 1938daté par travaux historiques

Auteurs

  • Auteur Métuchy, architecte  / attribution par travaux historiques

Description

Les bois locaux sont à l'honneur et sont employés selon leurs qualités techniques. La charpente est en bois des Vosges et du Doubs. Les revêtements sont en bois du Jura. Le bâtiment est élevé sur un vide sanitaire aéré par des ventouses. Par l'interposition de plaques de fibro-ciment, les planchers sont rendus isothermes cependant que la parfaite étanchéité des murs cloisons et plafonds est assurée par un matelas de varech pris entre deux feuilles de feutres goudronné et comprimé sur les montants. La protection contre le feu est assurée par l'emploi d'un vernis spécial ignifugé qui donne au bois le même aspect que s'il était vernis au tampon. Le mobilier de l'école est essentiellement en bois. Le faux clocher comtois qui la surmonte comprend une horloge électrique à trois faces dont les aiguilles, comme des chiffres indiquant les heures, sont également en bois. Le plan alors adopté par les architectes permet une circulation simple entre les espaces. Le rez-de-chaussée comporte un grand hall d'entrée orné de marqueterie de bois. À droite et à gauche,il donne accès à un vaste vestiaire et à une classe pouvant contenir quarante élèves. En face du hall, on rejoint la chaufferie et la réserve, ainsi qu'à l'escalier menant au premier étage où sont installés un cabinet de consultation médicale et une salle d'attente. Les architectes ont également prévu des salles de douche et un préau couvert servant de gymnase. Les lavabos et les WC sont situés entre les salles de douches de garçons et de filles. Quant au chauffage central au bois, il est alors assuré par une installation perfectionnée, le foyer ne se chargeant que deux fois par jour et permettant l'utilisation de bûches d'un mètre de long.

Afficher les données détaillées

  • Mursbois / pan de bois
  • Étagesrez-de-chaussée / étage de comble
  • Couvrements
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / toit à l'impériale
  • Escaliersescalier intérieur
  • Techniques de décormenuiserie

Documentation

Documents d’archives

  • 131 J (fonds Liautey), crédits engagés sur les Grands Travaux de la Haute-Saône, 18/08/1936
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 131 J
  • ADHS, 131 J (fonds Liautey), Rapport sur l'industrie du bois, 38 p., non signé, activité du sous-secrétaire d'État à l'Agriculture Liautey3 « L'exposition internationale »
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 131 J
  • 45W56, Programme de la journée de la forêt française, 25/09/1938
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 45W56
  • 131 J , lettre de manuel Deburre à Liautey, 18/12/1938
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 131 J

Bibliographie

  • « L'Union démocratique de la Haute-Saône », Gilles Bletner, « A Port sur Saône, le bois à l'honneur »,vendredi 15 avril 1938, p. 1
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul
  • In 4° 1996 : Olivier Verdier, Action politique et défense des intérêts catégoriels : André Liautey et le mondedes groupes de pression, 1919-1960, thèse de Paris X, 2009.
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : In 4° 1996

Documents figurés

  • 1 - Port-sur-Saône - L'école de Saint-Valère. Carte postale, signée R.Larcher, 20e siècle.
    Lieu de conservation : Collection particulière, Claude Colombier, Port-sur-Saône
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété de la commune

Désignation

  • Dénomination(s)école

Localisation

  • CommunePort-sur-Saône
  • Adresse rue de Remaucourt
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonVal de Saône - Port-sur-Saône

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Gézolme Guillaume, Leblanc Charlotte
  • Date de l'étude2017