Patrimoine en Franche-Comté - Usine d'horlogerie (usine de boîtes de montre) Sodem, puis usine d'estampage Sidem

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Usine d'horlogerie (usine de boîtes de montre) Sodem, puis usine d'estampage Sidem

31 avenue Georges Clemenceau
25 - Besançon
Dossier IA25001868 réalisé en 2018

Illustrations

Historique

Par arrêté préfectoral du 10 novembre 1952, la Sodem est autorisée à établir et exploiter un atelier de travail du métal au 31 avenue Clemenceau. Fondée vers 1932 par Edmond Grosperrin, la SOciété pour le Découpage, l'Estampage et la Mécanique de précision (SODEM) était établie 97 bis rue Belfort, spécialisée dans la "fabrication des estampages et des apprêts destinés au montage des boîtes de montres". Le transfert a vraisemblablement lieu en 1950, et la société, devenue SARL en 1948, installe ses ateliers (mécanique et presses) au rez-de-chaussée du bâtiment, et les vestiaires et les ateliers de vernissage et de polissage à l'étage. En 1951, son gérant, F. Bietry, fait appel aux architectes Léon Tock et Armand Jaboeuf pour construire un bâtiment à usage de bureaux, dépôt et magasins. Transformée, elle change de nom vers 1953 pour devenir la SIDEM (Société Industrielle pour le Découpage, l'Estampage et la Mécanique de précision). A cette époque, l'entreprise travaille aussi pour l'industrie électrique et radioélectrique (découpage des circuits magnétiques), l'automobile et le cycle. En 1954, elle travaille environ 80 tonnes de tôle par mois. L'usine est transférée dans la commune voisine de Chalezeule dans les années 1960. Les locaux ont été convertis en logements.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle

Auteurs

Description

Construit en maçonnerie enduite, le bâtiment, à un étage carré, est couvert d'un toits longs pans en tuile mécanique.

Afficher les données détaillées

  • Mursmaçonnerie / enduit
  • Toittuile mécanique
  • Étages1 étage carré
  • Couvrements
  • Couverturestoit à longs pans
  • Énergiesénergie électrique / achetée

Documentation

Bibliographie

  • Annuaire Paris-Bijoux, publiant dans un seul volume toutes les adresses de Paris et de la province (Suisse en partie). - Paris : Paris Bijoux.
  • Chambre de Commerce de Besançon et du Doubs. Revue Mensuelle.

Documents d’archives

  • Archives départementales du Doubs, Besançon, 1 T 39 Autorisations d'occupation du sol (permis de construire, etc.) (1950)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 1 T 39
  • Archives départementales du Doubs, Besançon, 170 W 10 Établissements classés (1953-1963)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 170 W 10
  • Archives communales, Besançon : 958 W 18. Casier sanitaire. Immeuble 31 avenue Clemenceau (1951)
    Lieu de conservation : Archives communales, Besançon  - Cote du document : 958 W 18
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée, ,
  • Précision statut, ,

Désignation

  • Dénomination(s)usine d'horlogerie, usine d'estampage
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 31 avenue Georges Clemenceau
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit
  • Aire d'étude et cantonBesançon industriel

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2017

Voir aussi

  • -