Patrimoine en Franche-Comté - Mécanismes d'horloge (2 mouvements de montre mécaniques A. Schild AS 960)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Mécanismes d'horloge (2 mouvements de montre mécaniques A. Schild AS 960)

12 Rue Neuve
25 - Charquemont
Dossier IM25005285 réalisé en 2015
Edifice : Café de l'Industrie, immeuble et atelier d'horlogerie Donzé et Brischoux puis Donzé Père et Fils  (Référence : IA25001187)

Illustrations

Historique

Ces deux mouvements ont été fabriqués au milieu du 20e siècle par la société suisse A. Schild SA. Fondée en 1896 par Adolf Schild-Hugi (1840-1915) à Granges (ou Grenchen, canton de Soleure, Suisse), cette affaire donne le 27 décembre 1926 naissance à la holding Ebauches SA en s'associant avec la Fabrique d'Horlogerie de Fontainemelon SA (Fontainemelon, canton de Neuchâtel) -, créée en 1793 par quatre associés Isaac et David Benguerel, Julien et François Humbert-Droz (sous le nom de société Benguerel et Humbert puis de Fabrique d'Horlogerie de Fontainmelon SA en 1876) -, et avec la société A. Michel SA, fondée en 1898 par Adolphe Michel et Jean Schwarzentrub à Granges. A partir de 1927, Ebauches SA rachète systématiquement les autres fabricants d'ébauches ou en prend le contrôle, avec le soutien à partir de 1931 de la puissante Société générale de l'Horlogerie Suisse SA (Allgemeine Schweizerische Uhrenindustrie A.G. ou ASUAG) ; pour harmoniser le repérage des sociétés qui la composent, elle décline pour chacune un logo inscrivant ses initiales dans une même forme chantournée (les lettres AS pour A. Schild SA, parfois aussi repéré par le sigle ASSA). En 1978, Schild rejoint la société ETA. Cette dernière descend de la manufacture d'ébauche Girard et Schild, fondée à Granges le 7 novembre 1856 par le docteur Josef Girard et un instituteur nommé Urs Schild (1829-1888, un frère d'Adolf Schild-Hugi), devenue manufacture de montres en 1876 et prenant en 1906 le nom d'Eterna Schild Frères et Co. En 1932, Théodore Schild (1870-1950, fils d'Urs) décide de scinder en deux la société Eterna, donnant son autonomie à son département ébauches sous le nom d'ETA Manufacture horlogère (la marque ETA étant utilisée pour les ébauches depuis 1924). Finalement, ETA, Ebauches SA et les fabriques subsistantes fusionneront en 1982 au sein de la société ETA, elle-même intégrée au groupe ASUAG-SSIH (futur Swatch Group). Comme l'indiquent les logos, les calibres AS 960 sont donc l'oeuvre de la société A. Schild SA après son intégration à Ebauches SA.

Afficher les données détaillées

Stade de création

  • oeuvre de série

Périodes

  • Principalemilieu 20e siècle

Auteurs

Origine

  • lieu d'exécutionusine A. Schild SA, Suisse, canton de Soleure, Granges,

Description

Le mouvement mécanique AS 960 utilise une ébauche au calibre 10 ou 10 1/2 lignes (23,7 mm), épaisse de 4,2 mm et à bords droits. Il est muni d'un échappement à cylindre avec balancier monométallique et de rubis synthétiques. Selon Jacques Donzé, c'est un "mouvement cylindre bon marché [...] Mécanique simplifiée. Conception grandement inspirée de la conception des mouvements Roskopf. Il laisse voir le système de combiné "Remontoir/Mise à l'Heure" commandé par une tirette, mais sans Pignon coulant. A part le Coq, les ponts sont remplacés par des minces reposant sur des piliers et sur une potence faisant partie commune avec le dispositif de remontoir. Le même principe fut adopté par le même fabricant d'ébauches pour son calibre 8 3/4 992".

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Dimensions du mouvement (en mm) : d = 23,7, h = 4,2.

  • Catégorieshorlogerie / métrologie
  • Structurescirculaire
  • Matériauxacier / laiton / matériau de synthèse
  • Inscriptionslogotype / sur l'oeuvre / gravé / graduations / sur l'oeuvre / gravé / inscription technique / sur l'oeuvre / gravé
  • Précisions sur les inscriptions

    Le logo de la société A. Schild (les lettres AS dans un cartouche) est gravé sur l'ébauche côté cadran, au-dessus du numéro du modèle : 960. Sur le pont du balancier sont gravées les indications nécessaires au mécanisme du réglage de la marche diurne de la montre (avance / retard) : une graduation et les lettres superposées A F (avance et fast) à gauche de la raquette et R S (retard et slow) à droite.

  • État de conservationoeuvre incomplète
  • Précision sur l'état de conservation

    Il manque à l'un des mouvements sa chaussée (pignon commandant la minuterie).

Documentation

Bibliographie

  • Chatelain, Emma. ETA SA Manufacture Horlogère Suisse (Granges). In Dictionnaire du Jura, 2009. Article consultable en ligne : http://www.diju.ch/f/notices/detail/7117/Schild (consultation : 16 janvier 2015)
  • Toulouse, Joël de. D'Ebauches S.A. à ETA S.A. : 75 ans de mouvements suisses.- Juillet 2002. Article consultable en ligne sur le site Invenit et Fecit à l'adresse : http://www.invenitetfecit.com/fabricants/page-ETA.html (consultation : 16 janvier 2015)
  • Vogt, German. [Notices diverses]. In Dictionnaire historique de la Suisse. - Fondation DHS. Articles accessibles en ligne à l'adresse : http://www.hls-dhs-dss.ch/ (consultation : 22 janvier 2015)

Documents multimédias

  • Eterna [et] ETA Manufacture horlogère. Article publié sur Wikipédia (consultation 22 janvier 2015 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eterna et http://fr.wikipedia.org/wiki/ETA_Manufacture_Horlog%C3%A8re)

Témoignages oraux

  • Donzé Jacques, ancien horloger, historien de Charquemont
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)mécanisme d'horloge

Localisation

  • CommuneCharquemont
  • Adresse 12 Rue Neuve
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2014