Patrimoine en Franche-Comté - Tour et pavillon, dit pavillon de chasse puis pavillon du billard

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Tour et pavillon, dit pavillon de chasse puis pavillon du billard

5 rue de la Garenne
70 - Rupt-sur-Saône
Dossier IA70000788 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

Le pavillon est bâti dans le quatrième quart du 19e siècle, certainement peu avant 1877, date inscrite sur la peinture monumentale signée par le peintre Joseph Garret, de Vesoul. Il est réalisé pour Joseph de Buyer, maître de forges à Vy-le-Ferroux, marié en 1851 avec Alphonsine Boutechoux de Chavannes (les armoiries de ces deux familles sont représentées par Garret en vis à vis sur les murs ouest et est de la salle du rez-de-chaussée). Il est édifié sur une tour carrée du Moyen Age, vestige du château fort dont le site, propriété du comte d'Orsay, avait été acquis le 16 décembre 1844 par Marie Stanislas de Buyer, le père de Joseph. Le bâtiment est connu sous l'appellation de pavillon de chasse puis de pavillon du billard lorsqu'un billard est installé vers 1921 par le grand-père maternel de la propriétaire actuelle. Il est protégé au titre des monuments historiques en 1991 et son toit bénéficie d'une restauration en 2000-2001.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • PrincipaleMoyen Age
  • Principale4e quart 19e siècle

Dates

  • 1877daté par source

Auteurs

Description

De plan rectangulaire, le pavillon se dresse en léger encorbellement sur l'ancienne tour dite « tour carrée » de l'enceinte fortifiée, dominant la rue du Pâquis. Il est de style néo-gothique, comme le signalent les baies avec leurs linteaux à coussinets surmontés d'un arc trilobé, les meneaux et les croisillons des fenêtres, les deux pignons au toit largement débordant dont jambettes et aisseliers retombent sur des blochets soutenus par des corbeaux en pierre. Ces éléments donnent au pavillon une silhouette évoquant les constructions du 13e siècle ; peut-être était-ce la volonté de la famille de Buyer de créer un lien avec l'ancien donjon, seul vestige du château fort médiéval.

Le pavillon est construit en pierre de taille calcaire sur trois niveaux : sous-sol voûté en berceau (la tour carrée), rez-de-chaussée surélevé et comble à surcroît. Ces niveaux sont desservis par des escaliers extérieurs droits : le sous-sol (dont l'entrée est marquée par une voussure à triples ressauts) par un en pierre, le rez-de-chaussée par un perron de trois marches en pierre calcaire (au nord), le comble par un escalier en bois sur le pignon ouest. Un larmier saillant court au niveau de l'appui des baies. Le toit, à deux longs pans à égouts retroussés, est couvert de tuiles vernissées plombifères en écaille ; il est orné d'une crête en zinc.

L'aménagement intérieur associe des poutres apparentes reposant sur des corbeaux en bois aux murs recouverts de lambris de demi-revêtement, une peinture monumentale constituée de motifs végétaux dans lesquels s'intègrent des écus armoriés. Face à l'entrée s'élève une cheminée monumentale en pierre moulurée, dont les jambages reposent sur des piliers à chapiteaux à crochets, caractéristiques du 13e siècle. Les baies sont fermées par des verres peints à motifs géométriques colorés. Le sol a été bétonné.

Afficher les données détaillées

  • Planplan rectangulaire régulier
  • Murscalcaire / pierre de taille
  • Toittuile plate mécanique / tuile plate plombifère
  • Étagessous-sol / en rez-de-chaussée surélevé / comble à surcroît
  • Couvrementsvoûte en berceau
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à deux pans / pignon couvert
  • Escaliersescalier de distribution extérieur / escalier droit / en charpente / escalier de distribution extérieur / escalier droit / en maçonnerie
  • Énergies
  • Techniques de décorpeinture / vitrail
  • Représentationsarmoiries / fleur / feuillage
  • Précisions sur la représentation

    Sur le mur ouest : armoiries de la famille de Buyer, originaire de Savoie et établie en Franche-Comté depuis le 18e siècle. Les armoiries sont peintes dans un écu : "d'azur au lion d'argent tenant dans ses pattes un écu d'argent, chargé d'un arbre arraché de sinople".

    Sur le mur opposé : armoiries simplifiées de la famille de Boutechoux, originaire de Gray depuis 1415 : "coupé d'argent et d'azur, le premier chargé de trois losanges de gueules mis en fasces, le second d'une ombre de soleil d'or" [...]

    Sur le manteau de la cheminée : armoiries simplifiées de Rupt : "d'azur à la bande d'or accompagnée de sept croisettes fleuronnées et fichées de même" [...] L'écu est suspendu par un ruban fictif au manteau de la cheminée et surmonté d'une banderole sur laquelle on peut lire : "VAILLANTISE DE RUPT" qui signifierait "acte de valeur".

  • État de conservationrestauré

Documentation

Documents figurés

  • Le peintre Joseph Garret dans son atelier à Genevrez (Haute-Sâone), photographie, par Paul Petitclerc, s.d. [vers 1900 ?]. Photographie exposée dans le pavillon.
    Lieu de conservation : Collection particulière

Bibliographie

  • Boisnard, Patrick. La tour du château de Rupt-sur-Saône : dossier d'inscription à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. - 7 mars 2005. 15 p.
    Lieu de conservation : Conservation régionale des Monuments historiques, Besançon
  • Dictionnaire biographique de la Haute-Saône / sous la dir. de Pierre R. Sonet. - Vesoul : Société d'agriculture, lettres, sciences et arts, 2005.
    Lieu de conservation : Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, Besançon  - Cote du document : R.US.3985
  • Gauthier, Jules ; Gauthier, Léon. Armorial de Franche-Comté. [Reprod. en fac-sim.]. - Marseille : Laffitte, 1975. 230-12 p. ; 23 cm. Fac-sim. de l'éd. de 1911.
    Lieu de conservation : Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire et Patrimoine, Besançon  - Cote du document : R.US 205

Documents multimédias

  • Le château de Rupt-sur-Saône [Images animées] / Livdeo, réal. ; Service inventaire et patrimoine, éd. - Besançon : Région Bourgogne-Franche-Comté [prod.], 2016. 1 film vidéo (4 mn) : coul., son. Contient des images animées et des restitutions 3D des bâtiments. Film accessible en ligne : http://patrimoine.bourgognefranchecomte.fr/connaitre-le-patrimoine/lumiere-sur/decouvertes-virtuelles/actualite/le-val-de-saone.html
  •  

Intérêt, protection et statut

Inscription 07/10/1936 (arrêté) annulée.

Afficher les données détaillées

  • Protection Monument historiqueinscrit MH (28/10/1991)
  • Précisions sur la protection

    Façades et toitures de l'ensemble des bâtiments ; pavillon dit le billard ; ferme ; tour ; corps de bâtiment appelé Petit Château (cad. B 6, 9, 10, 11) : inscription par arrêté du 28 octobre 1991.

  • Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Désignation

  • Dénomination(s)tour, pavillon

Localisation

  • CommuneRupt-sur-Saône
  • Adresse 5 rue de la Garenne
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonVal de Saône - Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Hamelin Liliane
  • Date de l'étude2015

Localisation