Patrimoine en Franche-Comté - Huilerie de Chemilly

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Huilerie de Chemilly

Grande rue
70 - Chemilly
Dossier IA70000781 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

L'huilerie de Chemilly résulte d'une activité locale de production d'huile (navette, noix, œillette, colza), initiée avant la Seconde Guerre mondiale, par Constant Gevrey, l'arrière grand père du propriétaire actuel, dans sa ferme située au centre du village. Les matrices cadastrales révèlent que Constant Gevrey était propriétaire de sa maison et de l'huilerie en 1926. Au début de la Seconde Guerre, en 1940-1941, un nouveau bâtiment est construit au nord de la ferme, au croisement de la route départementale 6 et du chemin montant au château. Après la guerre, la famille Gevrey se spécialise dans la production d'huile de colza. Les fils Jean et Pierre Gevrey poursuivent l'entreprise paternelle. La production s'arrête vers 1975 à Chemilly mais la succession de l'entreprise est assurée par Denis Brand, qui transfère l'huilerie chez lui à Montigny et diversifie la production à la fabrication d'amorces de pêche.

L'équipement technique de l'atelier aurait été conçu par un dénommé Gilbert Denoix (?), qui aurait été à l'origine de la conception technique d'autres moulins dans la région. Les machines étaient actionnées par des moteurs électriques, dont deux sont encore en place. Pierre Gevrey, le frère du propriétaire d'origine, indique aujourd'hui que 3kg de grains sont nécessaires pour produire un litre d'huile.

Aujourd'hui le bâtiment industriel est désaffecté, conservant une importante partie des machines de production. Une autre partie de ces machines a été rapatriée à l'huilerie-moulin de Fondremand (70), remis en activité dans les années 2000.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale20e siècle

Description

Le bâtiment de plan rectangulaire est construit en briques creuses et moellons calcaire enduits, couvert d'un toit à longs pans en tuile mécanique. L'élévation est constituée d'un étage carré et d'un étage en surcroît.

La chaîne de production s'organise autour d'un système de circulation verticale des matières premières, grâce à un système de godets élévateurs.

- Les matières oléagineuses sont montées à l'étage en surcroît, soit par un monte-sac actionné par un moteur électrique, un treuil et une transmission par poulies et courroies, soit par deux élévateurs à godets traversant le bâtiment verticalement, sur les trois niveaux. Stockées dans l'étage de comble, les graines sont distribuées par des conduits fermés en bois, des trémies, soit dans un trieur (disparu), soit vers une cellule à grains située à l'angle nord.

- A la sortie du trieur, les graines tombent par une trémie dans le broyeur à deux paires de cylindres Laurent et Collot, situé au premier étage. Ce broyeur est mis en jeu par un moteur électrique, qui actionne également, via une transmission verticale par courroies, les machines situées au rez-de-chaussée. Ce premier étage est traversé dans l'axe longitudinal par une ossature en béton armé permettant de supporter les charges de l'étage en surcroît.

- Les matières broyées sont acheminées au rez-de-chaussée et chauffées avant de passer dans les presses. Elles sont alimentées par une pompe hydraulique et son régulateur, qui assurent une compression maximale de 300 bars. L'huile extraite est ensuite raffinée sur place (l'équipement de raffinage a été démantelé). Un atelier de conditionnement, stockage, pesée et magasin, est également situé au rez-de-chaussée. Une presse en continu (Laurent et Collot?), placée au nord de l'atelier, a été vendue. Les galettes de tourteaux, résidus des pressées, étaient vendues pour l'alimentation du bétail.

Afficher les données détaillées

  • Planplan rectangulaire régulier
  • Murscalcaire / moellon / enduit / brique creuse / pierre avec brique en remplissage / enduit
  • Toittuile mécanique
  • Étages1 étage carré / étage en surcroît / rez-de-chaussée
  • Couvrementscharpente en bois apparente
  • Couverturestoit à longs pans
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier droit

Documentation

Documents d’archives

  • Matrices cadastrales
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 3 P 4311
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)huilerie

Localisation

  • CommuneChemilly
  • Adresse Grande rue
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonVal de Saône - Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Gandini Julie, Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2016

Localisation