Patrimoine en Franche-Comté - Éolienne de pompage

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Éolienne de pompage

route de Courroy
89 - La Postolle
Dossier IA89000499 réalisé en 2004

Illustrations

Historique

Confrontée à des problèmes d'alimentation en eau potable obligeant notamment les habitants de la commune à aller faire leurs lessives à Thorigny, distante de 4 kilomètres, le Conseil municipal, après plusieurs délibérations en septembre puis octobre 1897 et juin 1898, vote à l'unanimité, le 26 juin 1898, l'acquisition d'une machine éolienne et la construction d'un lavoir communal. N'ayant pas de ressources suffisantes pour financer ce projet, la commune décide, en août 1898, d'emprunter auprès du Crédit Foncier la somme de 12 447 francs remboursables sur 30 ans. Pour payer les annuités, les contribuables s'acquitteront d'une imposition extraordinaire de 21,92 centimes par habitant, recouvrable à compter du 1er janvier 1899. L'éolienne de La Postolle a fonctionné jusqu'en 1965, date de la mise en service de la station de pompage. Faute d'entretien, huit ans plus tard, la machine élévatrice s'est tellement dégradée que le Conseil municipal vote sa destruction. Soucieuse de sauver l'éolienne du village, une artiste, originaire de La Postolle, Hélène Kaldonski, fonde l'AREL, association pour la restauration de l'éolienne de La Postolle, et rassemble les 20 000 francs nécessaires à sa remise en état. En 1992, de nouveaux travaux de restauration sont entrepris. Ils s'élèvent à plus de 90 000 francs (A.C. La Postolle et 'L'Yonne Républicaine" du 5 septembre 1998).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 19e siècle

Dates

  • 1898daté par source

Auteurs

  • AuteurAuguste Bollée, ingénieur, fabricant  / attribution par source, signature

Description

L'éolienne est située au centre du village, en bordure d'une des rues principales. L'édicule de pompage, de plan carré, en briques, est implanté au pied du mât. Cette éolienne Bollée est équipée d'un aéromoteur de 2,60 m de diamètre porté par un mât de 14 m de hauteur. Ce dernier est ancré par 6 haubans.

Afficher les données détaillées

  • Typologieséolienne à colonne et aéromoteur Bollée
  • Mursacier / fer / fonte / brique
  • État de conservationrestauré

Intérêt, protection et statut

L'éolienne de La Postolle est une des trois dernières éoliennes Auguste Bollée à mât haubanné qui subsistent dans l'Yonne, les deux autres machines élévatrices de même type se trouvant à Arthonnay et à Villevallier. L'éolienne d'Arthonnay, propriété de la commune, est inscrite à l'Inventaire Supplémentaire de Monuments Historiques depuis 2003. L'éolienne de Villevallier est, elle, propriété privée depuis 1972 comme le lavoir qu'elle alimentait. C'est une grande machine de modèle n° 3. Son état de conservation est médiocre (rouille importante et manques) et le lavoir, restructuré, a été transformé en logis. L'éolienne de La Postolle est donc un des derniers exemplaires des nombreuses grandes machines de pompage qui furent installées entre les années 1880 et 1930. Pour la Bourgogne, une quarantaine de ces machines, tous fabricants et modèles confondus, sont attestées par des témoignages ou des documents. Il n'en reste aujourd'hui que huit. Cette éolienne, protégée depuis 1976 et restaurée, a donné lieu à de nombreuses festivités locales en 1998, à l'occasion du centenaire de sa construction.

Afficher les données détaillées

  • Protection Monument historiqueinscrit MH (03/08/1976)
  • Statut de la propriétépropriété de la commune

Désignation

  • Dénomination(s)éolienne

Localisation

  • CommuneLa Postolle
  • Adresse route de Courroy
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonBourgogne - Villeneuve-l'Archevêque

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne - Inventaire général
  • Auteur(s)Lauvergeon Bernard
  • Date de l'étude2002