Patrimoine en Franche-Comté - Machine à usiner par outil de coupe (1er tour dit burin fixe ou tour à creuser)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Machine à usiner par outil de coupe (1er tour dit burin fixe ou tour à creuser)

1 rue Labbé
25 - Besançon
Dossier IM25005222 réalisé en 2011
Edifice : école professionnelle dite École nationale d'Horlogerie puis lycée polyvalent Jules Haag  (Référence : IA25000690)

Illustrations

Historique

Matériel d'horloger, ce burin fixe date vraisemblablement de la deuxième moitié du 19e siècle (ou du début du siècle suivant).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e moitié 19e siècle

Description

Autrefois fixé à l'étau (le socle en chêne et aluminium est récent), la machine est dite tour à creuser car elle était utilisée pour mettre en forme l'intérieur des boîtes de montre. Associant laiton et acier, elle s'organise à partir d'un berceau en laiton prolongé à chaque extrémité par une barre en acier. Le berceau supporte l'ensemble arbre-plateau, ce dernier ajouré et muni d'une pointe de centrage rétractable et de deux chiens mobiles (pour un blocage rapide de la pièce à tourner). Cet ensemble est amovible (c'est un quill) afin de pouvoir contrôler le travail en cours d'exécution : côté plateau, la partie supérieure du palier peut se soulever car elle est articulée à une extrémité (et maintenue à l'autre à l'aide d'un boulon à oreilles) ; côté poulie motrice, l'axe est équipé d'une fourchette (toc) dont la mâchoire s'emboîte sur une cheville fixée sur la poulie. L'entraînement s'effectue à la main à l'aide d' une manivelle fixée sur une grande roue à quatre rayons ondés, avec une corde à boyau (manquante) dont la tension est réglée par une poulie intermédiaire. A l'opposé, la perche en acier porte le burin, maintenu (par un boulon à oreille) sur un chariot à deux coulisses déplacé à l'aide d'une manivelle. La position du burin et son centrage sont commandées avec deux molettes. A l'extrémité, un porte-burin.

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Dimensions totales : h = 33, la = 60, pr = 26. Tour seul (sans le socle) : h = 29, la = 57, pr = 21.

  • Catégorieshorlogerie / enseignement
  • Structuresproduit élaboré d'origine minérale / solide en masse / produit semi-fini
  • Matériauxacier / laiton / bois
  • Inscriptionsinscription technique / gravé / sur l'oeuvre / graduations / gravé / sur l'oeuvre
  • Précisions sur les inscriptions

    Inscription gravée sur les pièces : 1511. Graduations gravées sur les arbres des organes réglants (manivelle et une molette) du chariot porte-outil : de 1 à 10, avec traits des unités et chiffres.

  • État de conservationoeuvre incomplète
  • Précision sur l'état de conservation

    Le troisième chien et la corde manquent.

Documentation

Bibliographie

  • Belmont, Henry-Louis. La montre : méthodes & outillages de fabrication du XVIe au XIXe siècle : de la naissance de la montre à la période proto-industrielle. - Besançon : Cêtre, 1991. 199 p. : ill. ; 28 cm

Témoignages oraux

  • Jacoutot François, chef des travaux du lycée Jules Haag, à Besançon
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)machine à usiner par outil de coupe

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 1 rue Labbé
  • Aire d'étude et cantonBesançon faubourg

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2011

Localisation