Patrimoine en Franche-Comté - Cheminée

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Cheminée

1 rue Labbé
25 - Besançon
Dossier IM25005188 réalisé en 2011
Edifice : école professionnelle dite École nationale d'Horlogerie puis lycée polyvalent Jules Haag  (Référence : IA25000690)

Illustrations

Historique

Après un premier devis le 18 novembre 1929 de la société Bacle et Moulin (disposant de deux usines de céramique, à Clamart, 3 rue du Général de Négrier, et Fès, au Maroc) pour la construction de deux cheminées en briques et béton avec habillage en mosaïque stannifère, l'architecte Paul Guadet retient pour l'appartement du directeur la solution de cheminées en marbre. Il y en a cinq, facturées 11 000 F le 11 juin 1930 : la plus importante en marbre blanc dans le salon (4 000 F), deux en " Bleu Turquin " (1 900 F pièce) et les deux autres en " Bleu fleuri " (1 600 F chacune). Elles sont fournies par la marbrerie Maybon, établie en 1900 à Flaumont-Waudrechies, dans le Nord (voir la notice IA59001584). Cette entreprise a son siège au 15 rue Vaneau à Paris (et auparavant au 38 de la même rue) et elle a pour raison sociale : Veuve Maybon, ancienne Maison Huret & Cie - Denoyez et A. Maybon. Dans son offre de prix du 22 novembre 1929, elle proposait une réalisation en placage ou en épaisseur (1/3 plus chère que la première) avec une gamme de marbres comprenant : Lunel, Comblanchien ou Rouge de Flandre 1er choix, Blanc clair, Bleu Turquin, Rosé perlé ou Rouge de Rance, Piastraccia. Les dessins de Guadet pour les cheminées des chambres (dont fait partie celle étudiée) étant ambigus, des problèmes se posent au montage et certaines plaques doivent être recoupées. L'affaire devient pressante (volonté du maire et du sous-secrétaire d'État à l'Enseignement technique d'inaugurer l'école ? souhait du directeur d'occuper son appartement ?) et Guadet écrit le 29 juillet 1930, parlant des transformations : " En tous cas, il y a intérêt à ce que cela soit fait tout de suite car il commence à s'établir une légende dans les bureaux de l'Enseignement technique au sujet de ces cheminées ; au besoin faites venir un scieur de Saint-Amour si vous ne pouvez trouver personne à Besançon. " L'architecte d'opération André Boucton, qui suit le chantier, fait finalement appel à un marbrier bisontin : la société Magnin et Fils (50 avenue Fontaine-Argent et rue des Docks), repreneur de la maison Choisel Neveu et successeur, laquelle avait elle-même succédé à la maison Lambert Aîné.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle

Dates

  • 1930

Auteurs

Origine

  • lieu d'exécutionNord-Pas-de-Calais, 59, Flaumont-Waudrechies,

Description

La cheminée et sa plaque au sol sont réalisés en marbre " Bleu Turquin " (aussi dit " Bardiglio "), gris veiné de blanc, provenant d'Italie (carrières de Serravezza, Carrare ou Bardiglio). Plane, la façade est animée par la différence d'épaisseur due à un réseau de lignes droites (quatre verticales et deux horizontales), délimitant six tableaux en retrait. Il n'y a pas de plinthe mais ce motif est rappelé en creux par une diminution de l'épaisseur des plaques à son emplacement. La tablette rectangulaire saillante est scandée par une ligne formée de tesselles de céramique marron, incrustées dans sa tranche.

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Dimensions non prises

  • Catégoriesmarbrerie
  • Matériauxmarbre veiné / gris / blanc

Documentation

Documents d’archives

  • Fonds Paul Guadet, 079 IFA : Ecole nationale d'Horlogerie de Besançon (1925-1931), liasses, boîtes de rouleaux et plans à plat
    Lieu de conservation : Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle  - Cote du document : 079 IFA 105 à 115, 200

Documents figurés

  • Ecole nationale de Besançon. Cheminées de l'appartement du directeur, dessin sur calque (plume, crayon à papier), s.n., s.d. [18 novembre 1929], échelle 1:10, 41 x 70 cm.
    Lieu de conservation : Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle  - Cote du document : 079 IFA tiroir 5
  • [Plan et élévation de la cheminée principale du logement du directeur], dessin sur calque (plume), par André Boucton, 24 novembre 1930, échelle 1:20
    Lieu de conservation : Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle  - Cote du document : 079 IFA 105 temp
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)cheminée

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 1 rue Labbé
  • Aire d'étude et cantonBesançon faubourg
  • Emplacement dans l'édifice dans le corps d'entrée, dans une chambre de l'appartement du proviseur

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2009

Localisation