Patrimoine en Franche-Comté - Ferme et atelier de tournerie de Félix puis Gabriel Coulot

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Ferme et atelier de tournerie de Félix puis Gabriel Coulot

12-14 rue les Jean-Jacquot
25 - Les Gras
Dossier IA25001656 réalisé en 2017

Illustrations

Historique

La ferme semble avoir été bâtie en 1786 suivant la date gravée (avec les initiales PA dans un coeur surmonté d'une croix) sur une pierre visible sur la façade sud-est (remploi ?). Dessinée sur le plan cadastral de 1816, elle est partagée en deux : la partie sud (A 108, actuel 12 rue les Jean-Jacquot) est un bâtiment agricole appartenant (avec la maison cadastrée A 112, au n° 24) à François Xavier Jacquot, la partie nord (A 109, actuel n° 14) la maison du cultivateur Gédéon Vermot-Desroches (vers 1755-1832). Cette dernière passe à ses enfants, notamment François Philippe et Claude Ferdinand. Elle est reprise vers 1886 par Edmond Renaud (1848-1905), tourneur sur métaux, gendre du fabricant d'outils d'horlogerie Pierre Philippe Vermot-Desroches (1810-1881), aussi signalé cordonnier et cultivateur, et beau-frère d'un autre fabricant Elie Vermot-Desroches (1844-1911), établi aux 24-26 Grande Rue. Renaud semble vers 1902 agrandir ou modifier sa partie, qui passe par la suite à Alfred Prudhon (1875-1965) puis à son fils le menuisier Maurice Prudhon (lequel fait construire en 1948 sa fabrique de meubles à proximité). La partie sud est longtemps restée dans la famille Jacquot : François Xavier (1751-?), son fils Pierre Philippe (1780-1848) aussi propriétaire des fermes voisines (A 100-101 au 10 rue les Jean-Jacquot, A 112 au n° 24), le fils de ce dernier Philippe (1812-1875). Après être passée entre les mains de Séraphin Garnache, de Virgile Amyot en 1895 puis de Marcel Maggi en 1912, elle est achetée le 8 décembre 1928 par le tourneur sur bois Félix Coulot (1900-1974). Ce dernier est le fils d'Ernest Coulot (1861-1919), fabricant d'outillage (pinces à morille) établi aux Seignes dans la ferme appelée le "Vatican" (détruite après la deuxième guerre mondiale, parcelle cadastrée 2017 ZI 27). Félix y avait fondé en 1920 son atelier dans lequel il fabriquait, avec sa femme Marie Augustine Monnet, des manches d'outils (en os, buis, etc.). Il transfère son atelier aux Jean-Jacquot, au rez-de-chaussée du bâtiment. Son fils Gabriel (né en 1924) est associé à l'affaire, qu'il modernise en achetant des rotatives (utilisant des fers de forme) : la première (une Monneret) en 1955, la deuxième en 1958 puis la troisième en 1980 (automatique, celle-ci ne met que 6 à 8 s pour fabriquer un manche). Un deuxième espace est ménagé au soubassement pour une autre machine et l'atelier de vernissage (au trempé puis au tonneau). Gabriel prend la suite de son père en 1970 et travaille tout d'abord avec sa femme, Hélène Suzanne Marguet. Il utilise essentiellement le frêne et le buis pour réaliser des manches d'outils pour horlogers, bijoutiers, graveurs, etc. (il fabrique notamment environ 500 manches de marteaux de bijoutier par mois durant les décennies 1970 à 1990). Il exporte environ la moitié de sa production vers les USA (pour Dickson, Hammel Riglander & C° à New York, etc.), la Suisse (pour Bergeon, etc.), l'Allemagne, la Grande-Bretagne, etc. En 1981, il embauche un ouvrier, Pascal Drezet, qui reprend l'affaire lorsqu'il part en retraite en 1985. Drezet fait construire en 1995 un nouvel atelier au 13 rue le Dessus de la Fin (cadastré 2017 AA 82), dans lequel il transfère les machines l'année suivante (il cessera cette activité au milieu des années 2000 et le bâtiment sera converti en maison). Cette partie de l'ancienne ferme n'abrite dès lors plus d'activité productive. Le mur pignon nord-ouest a été refait et un étage en surcroît aménagé au sud-ouest.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 18e siècle

Dates

  • 1786porte la date

Description

Le bâtiment a des murs de moellons calcaires enduits, avec essentage de planches partiel à l'étage en surcroît (autrefois en pan de bois essenté de planches, le mur pignon nord-ouest a été refait en parpaings de béton enduits). En rez-de-chaussée surélevé, il compte un étage de soubassement et un étage en surcroît (récent), desservis par un escalier dans-oeuvre ; l'ancienne grange est accessible par une rampe d'accès (levée de grange) au nord-ouest. Certaines des baies ont un encadrement en briques grises coiffé d'un arc segmentaire. Le toit est à longs pans et pignons couverts, avec couverture de tuiles mécaniques.

Afficher les données détaillées

  • Toittuile mécanique
  • Étagesétage de soubassement / en rez-de-chaussée surélevé / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre
  • Autres organes de circulationsrampe d'accès
  • Énergiesénergie électrique / achetée

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 298 Cadastre de la commune des Gras, 1814-1967- 3 P 298 : Atlas parcellaire (11 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Vergne et Garcin, 1816- 3 P 298/1 : Registre des états de sections (1816-1818)- 3 P 298/2, 5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1822-1875- 3 P 298/3-4 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1876-1914- 3 P 298/6 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 298/7 : Matrice cadastrale des propriétés non bâties, 1914-1967- 3 P 298/8 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1967
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 298
  • Correspondance avec les clients, 20e siècle.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Gabriel Coulot, Les Gras
  • Dell'Acqua Enrico & C. Industria del legno tornito e affini. Manici e impugnature per tutti gli attrezzi di lavoro. Articoli torniti in genere. Forniture per : oreficerie, orologerie, argenterie, bigiotterie, industrie di meccanica fine. Lavorazione in serie e a disegno su commissione [Catalogue : Industrie du bois tourné et activités connexes. Manches et poignées pour tous types d'outils. Articles tournés...]. - Milan : Enrico Dell'Acqua & Cie, s.d. [années 1960-1970]. 9 p. : ill. ; 30 cm.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Gabriel Coulot, Les Gras

Documents figurés

  • Exemples de manches fabriqués par Félix Coulot, dessin imprimé, s.n., s.d. [années 1950 ?]. Publiés dans un catalogue de fournitures d'horlogerie de la société F. Witschi, successeur de U. Kreutter à La Chaux-de-Fonds (Suisse), s.d. [années 1950 ?]
    Lieu de conservation : Collection particulière : Gabriel Coulot, Les Gras
  • Exemples de manches fabriqués par M Coulot, dessin imprimé, s.n., s.d. [années 1960-1970]. Publiés dans : Dell'Acqua Enrico & C. Industria del legno tornito e affini. Manici e impugnature per tutti gli attrezzi di lavoro. Articoli torniti in genere [...]. - Années 1960-1970, p. 1-3.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Gabriel Coulot, Les Gras

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Bibliographie

  • Les Gras. Il fabriquait des manches en bois. L'Est républicain, édition du Doubs, vendredi 3 février 2017 : ill.
  • Laithier, René. Fabricants d'outils pour horlogers bijoutiers de la commune des Gras. Les artisans de la fin du 19e à la fin du 20e siècle. - 1990. 4 f. dactyl. Porte la mention : "Liste non exhaustive établie en 1990, par René Laithier, les Epaisses, Les Gras".
    Lieu de conservation : Collection particulière : Rémy Cerf, Les Gras

Témoignages oraux

  • Coulot Gabriel, ancien fabricant de manches d'outils aux Jean-Jacquot. Les Gras
  • Petitjean Guy, ancien propriétaire de la maison Georges Vernier, commerce de fournitures et outils d'horlogerie. Les Gras
  • Tisserand Roger, fils d'Arsène Tisserand, ancien agriculteur. Les Gras
  •  

Annexe(s)

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Désignation

  • Dénomination(s)ferme, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, grange, rampe d'accès, jardin potager, cour

Localisation

  • CommuneLes Gras
  • Adresse 12-14 rue les Jean-Jacquot
  • Milieu d'implantationen écart
  • Lieu-dit Jean-Jacquot les
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2016