Patrimoine en Franche-Comté - Usine de décolletage Baron

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Usine de décolletage Baron

10 rue des Forges
25 - Grand'Combe-Châteleu
Dossier IA25001667 réalisé en 2017

Illustrations

Historique

L'usine est bâtie en 1972 pour la Sarl Baron, créée en 1968 aux Gras par les frères Baron : Camille (1923-2010) et Georges (1927-2016). Ceux-ci sont des lointains descendants de Joseph Baron (vers 1781-1850) qui, établi à son compte aux Gras en 1837, y avait débuté la fabrication des roues d'échappement avec une machine de son invention. La famille Baron est signalée dans cette commune au milieu du 19e siècle dans l'ancienne chaudronnerie Bobillier, aux Saules, puis dans une maison aux 8-10 rue de l'Helvétie où un petit-fils de Joseph, Ulysse (1865-1923) - communément appelé Georges - réalise des machines à arrondir, des clés de pendule, etc. Cette activité est reprise par son fils René (1895-1969) puis par ses petits-enfants Camille et Georges lesquels, pour développer leur affaire, bâtissent en 1957 derrière la maison un atelier pour la société Baron Fils, produisant des fraises pour les horlogers et les dentistes, des barrettes de montre, etc.

Vite contraints par la place, les deux frères font donc construire à Grand'Combe-Châteleu leur usine (permis de construire accordé le 2 décembre 1971), par des entreprises locales : terrassement par Pierre Tattu (entreprise créée en 1958 à Guyans-Vennes), maçonnerie par Bernard Humbert, charpente métallique par les Ets Waltefaugle (nés vers 1881 à Dampierre-sur-Salon, en Haute-Saône). Son essor entraîne Pascal Baron, fils de Georges et gérant de l'affaire depuis le 1er janvier 1987, à faire réaliser en 1988-1989 (demande de permis le 27 mai 1988), au nord-est, une extension de 800 m2 sur des plans de l'architecte Lionel Gattaud (12 rue des Vinottes, à Morteau). La maçonnerie est réalisée par les Ets Ruggeri, des Fins (fondés à l'issue de la deuxième guerre mondiale), et la charpente métallique par les Ets Ryser, du Bélieu, issus d'une petite affaire de forgeron du village. A cette date, la Sarl compte 19 salariés, fabrique toujours des barrettes de montre et réalise du décolletage en sous-traitance, majoritairement pour l'horlogerie et la lunetterie (principalement dans des diamètres inférieurs à 3 mm et pour de très grandes séries). Elle élargit sa production à la connectique (débuts du téléphone mobile), marché vite perdu face au sud-est asiatique, et, connaissant des difficultés dans le créneau de la grande série en petits diamètres (elle fait alors 2,5 millions de vis par semaine), augmente sa plage de fabrication, passant d'un diamètre maximum de 7 mm à 16 mm puis à 25 mm (sur des machines à commandes numériques). Reprise en 2008 par Eric Boucher, la SAS Baron exporte en 2016 le quart de sa production, essentiellement à destination de l'Allemagne. Membre de l'association Luxe & Tech (elle a pour slogan : Petit - Précis - Précieux), elle réalise, avec 13 personnes et un parc d'une quarantaine de machines, du décolletage de précision (pièces de moins d'un mm à 20 mm) et un peu d'assemblage dans les secteurs du luxe, de la lunetterie, du médical, de l'aéronautique et de la défense (elle travaille peu pour l'horlogerie mais a conservé son savoir-faire en la matière).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale3e quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle

Dates

  • 1972daté par tradition orale
  • 1988daté par tradition orale

Auteurs

  • AuteurLionel Gattaud, architecte  / attribution par tradition orale

Description

L'usine est constituée de deux corps de bâtiment similaires : en rez-de-chaussée, avec murs en parpaings de béton habillés d'un essentage plastique, charpente métallique apparente, toit à longs pans, pignons couverts et couverture en acier. Le corps d'origine (au sud-ouest) est éclairé par de multiples fenêtres au gabarit normal, celui plus récent (au nord-est) par des baies d'atelier.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie d'atelier
  • Mursbéton / parpaing de béton / essentage de matériau synthétique
  • Toitacier en couverture
  • Étagesen rez-de-chaussée
  • Couvrementscharpente métallique apparente
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert
  • Énergiesénergie électrique / achetée

Documentation

Documents figurés

  • [Vue d'ensemble de l'usine avant extension], photographie, s.n., s.d. [entre 1972 et 1989].
    Lieu de conservation : Collection particulière : Baron SAS, Grand'Combe-Châteleu

Témoignages oraux

  • Baron Pascal, fils de Georges Baron et ancien dirigeant de la Sarl Baron. Grand'Combe-Châteleu.
  • Boucher Eric, dirigeant de la société Baron. Grand'Combe-Châteleu
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)usine de décolletage
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bureau, entrepôt industriel, vestiaire d'usine, transformateur, quai, stationnement, atelier de réparation

Localisation

  • CommuneGrand'Combe-Châteleu
  • Adresse 10 rue des Forges
  • Milieu d'implantationen écart
  • Lieu-dit Forges les
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2016