Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier d'horlogerie Paul Bessot-Frésard et Fils

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier d'horlogerie Paul Bessot-Frésard et Fils

14 rue des Lilas
25 - Charquemont
Dossier IA25001235 réalisé en 2014

Illustrations

Historique

La maison, disposant d'une buanderie, est bâtie vers 1899 pour Ulysse Jeannoutot. Par la suite, cet horloger s'associera avec son beau-frère Léonat Erard (fils d'Alcide et frère d'Irénée Erard, installés au 10 Rue Neuve) et s'établira fabricant d'assortiments (échappements) à Besançon, au 5 chemin de Canot. En 1910, Ulysse cède le bâtiment à Paul Bessot (1873-1964) qui, selon le cadastre, l'agrandit vers 1913 (il passe de 21 à 27 ouvertures ordinaires) puis vers 1939 (corps de bâtiment joignant la rue des Lilas, démoli après 2001 ?). Marié en 1902 avec Constance Frésard, Bessot est associé en 1911 avec ses beaux-frères Constant, Victorin et Joseph au sein de la société Frésard Frères et Bessot (occupant les locaux de l'entreprise de leur père Aster Frésard, au 6 rue des Lilas). Il fonde le 31 décembre 1937, avec ses fils André (né en 1903) et Robert (né en 1904), rejoints ensuite par Paul junior (né en 1912), la Sarl Paul Bessot-Frésard et ses Fils (qui sera dissoute le 31 décembre 1960), au capital de 100 000 F en 1948 (1 200 000 F en 1949 ou 1950). Cette société s'installe dans l'usine Guillaume (au 15 Grande Rue). Employant 17 ouvriers en 1939, elle y fabrique des assortiments à cylindre et reprend l'activité de montage de montres de la société Guillaume (elle utilise aussi la marque Loyal). Par la suite, dans les années 1950, elle produit ses montres sous la marque Diane rue des Lilas dans la maison de Paul, le 15 Grande Rue abritant alors son siège social (cette marque sera exploitée en 1978 par les Ets Jual, de Morteau). Vers 1956, les biens de Paul sont partagés et la maison passe à son fils Denis (né en 1917), demeurant à Besançon. Elle n'abrite aujourd'hui plus d'activité productive.

Description

La maison est composée de deux corps de bâtiments aux murs en moellons calcaires enduits. Ils comptent chacun quatre niveaux desservis par un escalier dans-oeuvre, et sont coiffés par un toit à longs pans et pignons couverts, à couverture de tuiles mécaniques. Le pignon du corps occidental est percé de fenêtres multiples, la façade sud du corps oriental de fenêtres horlogères. Cette façade se distingue par son enduit partiel, qui laisse voir les moellons calcaires, et sa demi-croupe.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère / baie multiple
  • Murscalcaire / moellon / enduit / enduit partiel
  • Toittuile mécanique
  • Étages1 étage carré / étage en surcroît / étage de comble
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / demi-croupe / noue
  • Escaliersescalier dans-oeuvre

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 128 Cadastre de la commune de Charquemont, 1812-1963- 3 P 128/1 : Registre des états de sections (1812)- 3 P 128/2-3 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties [1823-1906]- 3 P 128/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1882-1910)- 3 P 128/8-9 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1911-1963)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 128
  • 50 J 20 Syndicat de fabricants d'horlogerie de Besançon. Correspondance avec les fabricants, 1947-1963
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 50 J 20
  • Papier à en-tête de la fabrique d'assortiments P. Bessot-Frésard et ses Fils, 23 février 1948
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 50 J 20
  • Papier à en-tête de la fabrique de montres P. Bessot-Frésard et ses Fils, 9 octobre 1951
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 50 J 20

Documents figurés

  • 7. Charquemont [la maison de Gaston Maillot avec en arrière-plan celle de Paul Bessot], carte postale, par Ch. Simon, [entre 1913 et 1926], Ch. Simon éd. à Maîche. Porte la date 1er décembre 1926 au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • En avion au-dessus de... 2. Charquemont (Doubs) [le quartier de la mairie vu du sud], carte postale, s.n., s.d. [années 1960 ?], Lapie éd. à Saint-Maur
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont

Bibliographie

  • Belmont, Henry-Louis. L'échappement à cylindre (1720-1950) : le Haut-Doubs, centre mondial au XIXe siècle. - Besançon : Technicmédia, 1984. 328 p. : ill. ; 28 cm.
  • Simonin, Michel. L'horlogerie au fil du temps et son évolution en Franche-Montagne, sur le plateau de Maîche. - Maîche : M. Simonin, 2007. 143 p. : ill. ; 30 cm.

Témoignages oraux

  • Donzé Jacques, ancien horloger, historien de Charquemont
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéeslogement, atelier de fabrication

Localisation

  • CommuneCharquemont
  • Adresse 14 rue des Lilas
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2013