Patrimoine en Franche-Comté - Moulin à farine, puis minoterie

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Moulin à farine, puis minoterie

Illustrations

Historique

Le moulin à farine d'Aillevans est mentionné en 1576, avec Bastien Granjan comme "mugnier ". Propriété de l'église collégiale de Dole (39) , il est entièrement reconstruit en 1743-1744 par Estienne Charbonnier, entrepreneur à Vesoul, et le maçon Claude Desmilliers. Il est repris en 1867 par la famille Renaud, qui le conserve en activité pendant quatre générations. Le moulin est converti vers 1930 en minoterie, équipée d'appareils à cylindres, et dotée d'un silo en béton armé construit en 1933. En 1935, la minoterie Les Fils de Paul Renaud produit 8700 quintaux de farine. Détruite par un incendie en 1976, elle est reconstruite peu après, équipée d'appareils à cylindres datant des années 1930-1940 et de deux plansichters, d'une laveuse, d'un trieur et d'une aspiration pneumatique. Le contingent de farine atteint alors 19 000 quintaux. En 1993, la minoterie transforme annuellement 6000 quintaux de blé, pour une capacité de production journalière de 110 quintaux de farine. Elle cesse de fonctionner en 2001, mais conserve l'ensemble de son appareil de production. En 1936, la minoterie renferme 9 paires de cylindres (5 pour le broyage et 4 pour le convertissage) , 2 plansichters, 3 bluteries, une turbine Fontaine de 25 ch, sous une chute de 1, 20 m, et un moteur électrique de 11 ch. Présence de cinq appareils à cylindres de marque Bühler (Suisse) , de deux plansichters de marque Nehlig, Heuser et Cie (Strasbourg, 68) et d'une turbine hydraulique en 2005.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 18e siècle
  • Principale2e quart 20e siècle
  • Principale4e quart 20e siècle

Dates

  • 1933daté par source, daté par tradition orale

Auteurs

Description

Construit en moellon de calcaire enduit, l'atelier de fabrication a, pour les étages supérieurs, été reconstruit après l'incendie de 1976 en parpaing de béton, charpente métallique et essentage de tôle. Le silo, de forme octogonal, a été construit en béton armé. Le bâtiment d'eau possède une charpente en bois, couverte d'un toit à deux pans en tuile mécanique, avec essentage de planches. La chambre à farine, abritée sous une charpente en bois, prend place entre l'atelier du moulin et le silo. L'étable, dans laquelle trois entrepôts industriels (cellules à grains) ont été installés, est construite en moellon de pierre, couverte d'un toit à longs, à demi-croupes et tuile plate. Adossé au pignon sud du moulin, le logement à un étage carré est couvert d'un toit à deux plans et tuile mécanique.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / moellon / béton / béton armé / essentage de planches / essentage de tôle / enduit / béton / parpaing de béton
  • Toittuile mécanique / tuile plate / fer en couverture
  • Étages3 étages carrés
  • Couvrementscharpente en bois apparente / charpente métallique apparente
  • Couverturestoit à longs pans / demi-croupe
  • Énergiesénergie hydraulique / produite sur place / turbine hydraulique / énergie électrique / achetée
  • État de conservationétablissement industriel désaffecté

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)moulin à farine, minoterie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bâtiment d'eau, magasin industriel, logement, étable, silo, garage, bief de dérivation

Localisation

  • CommuneAillevans
  • Milieu d'implantationisolé
  • Lieu-dit Moulin le
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Villersexel
  • Hydrographiedérivation de l' Ognon

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2005

Localisation