Patrimoine en Franche-Comté - Lunette astronomique et instrument astrométrique (lunette méridienne et cercle méridien)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Lunette astronomique et instrument astrométrique (lunette méridienne et cercle méridien)

34 avenue de l' Observatoire
25 - Besançon
Dossier IM25001810 réalisé en 2008
Edifice : Abri d'instrument méridien dit pavillon de la méridienne  (Référence : IA25000380)

Illustrations

Historique

La lunette méridienne est commandée en 1881 au constructeur mécanicien Paul Gautier, dont l'atelier parisien (créé en 1876) avait repris les activités des maisons Secrétan et Eichens (avant d'ouvrir sa propre fabrique, Wilhelm Eichens avait été le maître d'apprentissage du jeune Gautier dans l'atelier de Marc Secrétan). De son installation en septembre 1885 à 1888, Louis-Jules Gruey et ses collaborateurs mesurent les erreurs de division des cercles ; ces mesures ont été reprises par Raoul Goudey et Léon Varchon en 1930 et les erreurs de flexion étudiées par Paul Brück jusqu'en 1922. Un micromètre à fil mobile système Repsold est installé en 1903 puis remplacé en 1929 par un micromètre impersonnel, utilisé jusque dans les années 1970. L'automatisation des mesures en ascension droite est réalisée par Marc Sauzéat de 1969 à 1973. Ce cercle méridien a été utilisé à partir de 1886 de nuit pour l'observation du passage des étoiles fondamentales et des grosses planètes, et de jour pour l'observation du passage d'étoiles brillantes et de planètes. Il a servi également à l'observation du passage des étoiles circumpolaires. Lorsque la détermination du temps s'est affranchie des observations astronomiques, l'instrument a été utilisé à l'élaboration de catalogues de position d'étoiles. Dans les années 1980, à la fin du dernier programme d'observations, il a été remis dans son état d'origine afin de devenir un objet de musée.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 19e siècle

Dates

  • 1885

Auteurs

Origine

  • lieu d'exécutionIle-de-France, 75, Paris,

Description

Destiné à l'astrométrie (science de la position des astres), le cercle méridien, qui combine une lunette et un cercle gradué positionnés précisément dans le plan nord-sud, est associé à une horloge de précision. La lunette permet d'observer les astres au moment de leur passage dans le plan méridien, passage résultant du mouvement de rotation de la terre sur elle-même en un jour. L'horloge permet de repérer cet instant et le cercle gradué indique la hauteur au-dessus de l'horizon de l'astre observé (tous les astres visibles en un lieu donné passent au moins une fois par jour dans le plan méridien de ce lieu, les étoiles les plus proches du pôle - appelées circumpolaires - y passent deux fois). Les deux quantités obtenues à l'aide du cercle méridien (l'instant de passage et la hauteur de l'astre) permettent de calculer la position de l'astre observé sur la voûte céleste. Inversement, l'observation du passage au méridien d'un astre dont on connaît déjà la position permet d'obtenir la"correction d'horloge", donc de"fabriquer"le temps. A Besançon, c'est pour cette dernière fonction que l'instrument fut acquis. Sa lunette a une ouverture de 19 cm et une distance focale de 2, 37 m. Il possède les équipements suivants : un micromètre (avec système d'éclairage pour fils brillants ou noirs), un oculaire simple, un oculaire triple, deux cercles gradués (à l'origine de son appellation) de 1 m de diamètre divisés de 5'en 5', deux systèmes de six microscopes, un appareil à flexion de Loewy. Elle est également équipée d'accessoires permettant de déterminer ses constantes instrumentales, c'est-à-dire ses écarts à l'idéal (niveau à enjambement avec système de suspension, bain fixe de mercure, bain mobile de mercure, mires et collimateurs).

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Cercle : d = 100. Lunette : l = 237, d = 19. Axe des tourillons : l = 256, h (par rapport au sol) = 200.

  • Catégoriesastronomie
  • Structuresfonctions combinées / instrument spécialisé
  • Matériauxfonte de fer / laiton / verre / bois
  • Inscriptionsgraduations / gravé / sur l'oeuvre
  • Précisions sur les inscriptions

    Graduations sur les deux cercles de 5'en 5'.

  • État de conservationmanque
  • Précision sur l'état de conservation

    Il manque peut-être le bain mobile de mercure.

Documentation

Documents figurés

  • Lunette méridienne, limite 19e siècle 20e siècle ? Photographie, s.d. [limite 19e siècle 20e siècle ?].
    Lieu de conservation : Archives de l'Observatoire, Besançon
  • [Le cercle méridien et deux astronomes], limite 19e siècle 20e siècle ? Photographie, s.d. [limite 19e siècle 20e siècle ?].
    Lieu de conservation : Archives de l'Observatoire, Besançon
  •  

Désignation

  • CommuneBesançon
  • Lieu-dit Bouloie la
  • Adresse 34 avenue de l' Observatoire
  • Dénomination(s)lunette astronomique, instrument astrométrique

Localisation

  • Aire d'étude et cantonBesançon - Besançon nord-ouest
  • Emplacement dans l'édifice salle de la méridienne

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Le Guet Tully Françoise, Turner Anthony, Issenmann Delphine, Davoigneau Jean, Poupard Laurent
  • Date de l'étude2001

Localisation