Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier d'outillage de Georges Mathey puis de Geneviève Jaccottey

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier d'outillage de Georges Mathey puis de Geneviève Jaccottey

4 rue de Pontarlier
25 - Les Gras
Dossier IA25001611 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

La maison et son atelier sont bâtis vers 1932 pour Georges Mathey (1897-1980), gendre et successeur de Georges Droz-Vincent (1875-1937), tous deux tourneurs sur métaux et fabricants d'outillage. Jusqu'à son départ pour Saint-Vit (en 1924 ?), Georges Droz-Vincent fabriquait au 3 rue de Pontarlier, avec son frère Laurent (1882-?), des outils à centrer et à rapporter les pivots, à resserrer les trous, des potences pour river les pignons, des poinçons divers, des bouterolles et découpoirs, des andouilloirs, des dés à emboutir pour bijoutiers, etc. Georges Mathey prend donc sa suite. Auparavant, il avait été associé avec Emile Louis-Jacquet (établi rue de l'Abbé Monnin), spécialiste du huit-chiffre (auquel succèdera son gendre Félix Vuillet), en 1924 puis l'année suivante avec Léon Cressier, avec lequel il fabriquait des fraises et outils pour sertisseurs (en 1927, il est fait mention de "mandrins pour vis de balanciers et outils pour ouvrir et fermer les sertissures"). Au milieu du siècle, il réalise notamment, avec l'aide d'une ou deux personnes, des poinçons et des potences à river. La matrice cadastrale signale un agrandissement vers 1943 (extension de l'atelier vers le nord ?). L'affaire passe entre 1960 et 1975 à Geneviève Jaccottey, l'une des employées, et les Ets Jaccottey poursuivent, avec une ou deux ouvrières, la fabrication (poinçons pour horlogers, potences à river et perloirs pour bijoutiers) jusqu'à leur fermeture vers 1991-1992. Le bâtiment, récemment complété par un garage, n'abrite plus d'activité productive.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle

Description

La maison et l'atelier ont des murs en moellons calcaires enduits et sont coiffés la première d'un toit à longs pans et pignons couverts, le deuxième d'un toit en appentis, à couverture de tuiles mécaniques. La maison comporte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage en surcroît ; le rez-de-chaussée est desservi au sud par un escalier extérieur droit en béton, les autres niveaux par un escalier dans-oeuvre. L'atelier de fabrication, en rez-de-chaussée, est éclairé par des fenêtres d'atelier. Le garage fait appel au béton pour ses murs et son toit terrasse.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie d'atelier
  • Toittuile mécanique / béton en couverture
  • Étagesétage de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / appentis / terrasse
  • Escaliersescalier de distribution extérieur / escalier droit / en maçonnerie / escalier dans-oeuvre

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 298 Cadastre de la commune des Gras, 1814-1967- 3 P 298 : Atlas parcellaire (11 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Vergne et Garcin, 1816- 3 P 298/1 : Registre des états de sections (1816-1818)- 3 P 298/2, 5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1822-1875- 3 P 298/3-4 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1876-1914- 3 P 298/6 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 298/7 : Matrice cadastrale des propriétés non bâties, 1914-1967- 3 P 298/8 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1967
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 298

Documents figurés

  • Les Gras (Doubs). 22157 A - Vue aérienne [le village vu du sud], carte photographique, par Combier ?, s.d. [2e quart 20e siècle, après 1930], Ed. aériennes Combier Impr. à Mâcon
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • [Vue d'ensemble du centre du village, depuis le sud-ouest], photographie, s.n., 25 mai 1934. Porte la date (tampon) au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • [Vue d'ensemble du village des Gras, depuis l'est], photographie, s.n., 23 octobre 1950. Porte la date (manuscrite) au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras

Bibliographie

  • Laithier, René. Fabricants d'outils pour horlogers bijoutiers de la commune des Gras. Les artisans de la fin du 19e à la fin du 20e siècle. - 1990. 4 f. dactyl. Porte la mention : "Liste non exhaustive établie en 1990, par René Laithier, les Epaisses, Les Gras".
    Lieu de conservation : Collection particulière : Rémy Cerf, Les Gras

Documents multimédias

  • Monneret, Christian. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Témoignages oraux

  • Tisserand Roger, fils d'Arsène Tisserand, ancien agriculteur. Les Gras
  • Petitjean Guy, ancien propriétaire de la maison Georges Vernier, commerce de fournitures et outils d'horlogerie. Les Gras
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, garage

Localisation

  • CommuneLes Gras
  • Adresse 4 rue de Pontarlier
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2016