Patrimoine en Franche-Comté - Présentation de l'étude du patrimoine industriel de la Haute-Saône

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Présentation de l'étude du patrimoine industriel de la Haute-Saône

70 -
Dossier IA70000369 réalisé en 2010

L'opération Repérage du Patrimoine industriel de la Haute-Saône a été menée entre 2004 à 2009. L'enquête terrain s'est échelonnée entre 2004 et 2007 pour l'arrondissement de Lure et entre 2008 et 2009 pour celui de Vesoul. 352 dossiers ont été constitués : 309 dossiers Architecture (3 dossiers ensemble, 7 cités, 4 demeures patronales et 295 usines) et 43 dossiers Objets (machines). 136 des 545 communes du département sont concernées par l'étude. On constate une forte concentration dans l'arrondissement de Lure (3/4 des dossiers) alors que ce dernier ne constitue que 35% de la surface totale du département. Un tiers des usines conserve une activité artisanale ou industrielle, la plupart du temps différente de l'activité d'origine. Quatre grands secteurs industriels émergent nettement : la métallurgie, le textile, le bois et l'agroalimentaire, qui concernent 257 des 295 usines étudiées. L'arrondissement de Vesoul est principalement occupé par les industries métallurgiques (hauts fourneaux et forges) et agroalimentaires (moulins et minoteries). L'arrondissement de Lure concentre les activités textile (filatures et tissages) , extractive (sel, houille) , agroalimentaire (distilleries, féculeries, minoteries) et de transformation des métaux (forges, tréfileries, laminoirs, etc.). Un seul canton, celui de Saint-Loup-sur-Semouse, est très fortement industrialisé (66 usines recensées) , suivi de ceux de Champagney (28) , Lure (23) , Héricourt (20) , et Gray (17). Un tiers des sites est implanté en village (moins de 2000 habitants) , un tiers est isolé ou en hameau, et l'autre tiers est en ville. Le site de la forge de Corravillers a fait l'objet d'une étude particulièrement approfondie, qui a généré un dossier Architecture et 41 dossiers Machines. La publication électronique, sous forme de Visite guidée " La forge Clément de Corravillers " a été réalisée en 2005. Une publication à l'échelon départemental intitulée " Patrimoine industriel de la Haute-Saône " est parue en mars 2010 dans la collection " Images du Patrimoine ".

Illustrations

Désignation

  • Aires d'études Haute-Saône

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude

Localisation

Voir aussi

Voir tout