Patrimoine en Franche-Comté - Maison et café Francis Grux puis bijouterie et atelier d'horlogerie d'Amédée Mairot

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et café Francis Grux puis bijouterie et atelier d'horlogerie d'Amédée Mairot

29 rue du Mont-Miroir
25 - Maîche
Dossier IA25001405 réalisé en 2015

Illustrations

Historique

Vers 1911, une maison avec café au rez-de-chaussée est bâtie pour le cabaretier Francis Grux, qui est également peintre en bâtiment, artiste peintre et photographe éditeur de cartes postales. Vers 1925, un bâtiment à usage d'atelier (entrepôt et remise) est ajouté à l'arrière ; porté sur la matrice cadastrale au nom des frères Grux, à la tête d'une entreprise de peinture, il sera en partie loué au matelassier Julien Guénard et servira aussi de logement. Ces constructions passent au début des années 1960 au fils de Francis, Pierre, et à l'horloger Amédée Mairot (1919-2014). Ce dernier était auparavant installé dans un atelier appartenant à Stanis Froidevaux et occupé par Emile Bessot, en un lieu signalé indifféremment place du Champ de Foire, 38 rue du Général de Gaulle et 21 rue de Saint-Hippolyte (local détruit en 1988 lors de la construction d'une grande surface). Fabriquant des montres à échappement à ancre (de 5 1/4 et 18 lignes), sous la marque Fidelis, il a créé le 13 mai 1953 la Sarl Amédée Mairot et Cie (au capital de 2 600 000 F), employant neuf personnes : quatre à l'atelier et cinq à domicile (en 1963, cette société sera toujours classée dans la catégorie de 0 à 9 salariés). Après s'être un temps, dans les années 1950, installé au 3e étage d'un immeuble au 5 rue du Général de Gaulle (cadastré 2015 AK 210), où il pratique fabrication et réparation, Mairot ouvre rue du Mont-Miroir (dans la partie gauche du rez-de-chaussée) une horlogerie bijouterie, où il fait de la vente et un peu de rhabillage. Il ferme cette boutique à la fin des années 1980. Les bâtiments ne servent plus que d'habitation et ont été dotés de garages.

Description

Les bâtiments ont des murs en moellons calcaires et un toit à longs pans, pignons couverts ou demi-croupes, à couverture de tuiles mécaniques. Ils comportent un sous-sol, un étage carré et un étage en surcroît, desservis par des escaliers dans-oeuvre et pour celui en fond de parcelle par une rampe d'accès semblable à une levée de grange. Celui en bordure de rue a des baies en arc segmentaire ou surbaissé, à encadrement en briques, l'autre des baies rectangulaires dont l'encadrement est peint pour imiter le premier.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / moellon / enduit
  • Toittuile mécanique
  • Étagessous-sol / 1 étage carré / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / demi-croupe / noue
  • Escaliersescalier dans-oeuvre
  • Autres organes de circulationsrampe d'accès

Documentation

Documents d’archives

  • Cadastre de la commune de Maîche [1812-1977]- Registre des états de sections (1812) - Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties : Propriétés foncières [1826-1914] - Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1883-1896 [1882-1910] - Matrice cadastrale des propriétés bâties [1911-1977]
    Lieu de conservation : Archives communales, Maîche
  • 50 J 32 Syndicat de fabricants d'horlogerie de Besançon. Correspondance avec les fabricants, 1948-1966
  • Papier à en-tête de Francis Grux, 3 novembre 1913
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jean-Marie Bessot, Maîche

Documents figurés

  • 924. Maîche - Vue générale [à l'angle des rues de Goule et du Mont], carte postale, par Ch. Simon, s.d. [1er quart 20e siècle, vers 1911], Simon éd. à Maîche et Ornans. Publiée dans : Simonin, Michel ; Choulet, Jean-Marie. Maîche hier et aujourd'hui. - 1999, p. 33. Egalement publiée dans : Vuillet, Bernard. Entre Doubs et Dessoubre. Tome II. Autour de Maîche et Belleherbe. - 1990, p. 66.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • 1312. Maîche - Vue générale [à l'angle des rues de Goule et du Mont], carte postale, par Ch. Simon, s.d. [1er quart 20e siècle], Ch. Simon éd. à Maîche. Porte la date 1923 (tampon) au recto et au verso. Publiée dans : Simonin, Michel ; Choulet, Jean-Marie. Maîche hier et aujourd'hui. - 1999, p. 32.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • 1224. - Maîche - Avenue de la Gare [depuis le carrefour des rues de Goule et du Mont], carte postale, par Ch. Simon, s.d. [1er quart 20e siècle, entre 1911 et 1924], Simon éd. à Maîche. Porte la date 8 avril 1921 au verso. Publiée dans : Vuillet, Bernard. Entre Doubs et Dessoubre. Tome II. Autour de Maîche et Belleherbe. - 1990, p. 66. Egalement publiée dans : Simonin, Michel ; Choulet, Jean-Marie. Maîche hier et aujourd'hui. - 1999, p. 30.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces

Bibliographie

  • Maîche au fil des siècles. - Maîche : la Ville, 1999. 116 p. : ill. ; 30 cm. Numéro spécial du Bulletin municipal (n° 21)
  • Simonin, Michel. L'horlogerie au fil du temps et son évolution en Franche-Montagne, sur le plateau de Maîche. - Maîche : M. Simonin, 2007. 143 p. : ill. ; 30 cm.
  • Sornay, Lionel. Prosopographie des entreprises horlogères et de leurs financeurs sur le plateau de Maîche 1925-1973. - Besançon : Université de Franche-Comté, 2003. 56 p. : ill. ; 30 cm. Mém DEA : histoire industrielle : Besançon : 2003 ; 51.
  • Vuillet, Bernard. Entre Doubs et Dessoubre. Tome II. Autour de Maîche et Belleherbe, d'après la collection de cartes postales de Georges Caille. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1990. 231 p. : cartes postales ; 31 cm.

Témoignages oraux

  • Simonin Michel, ancien horloger, auteur de livres sur Maîche et l'horlogerie du Haut-Doubs. Maîche
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, café
  • Parties constituantes non étudiéeslogement, boutique, atelier de réparation, remise, garage, citerne, fontaine, rampe d'accès, jardin

Localisation

  • CommuneMaîche
  • Adresse 29 rue du Mont-Miroir
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2015