Patrimoine en Franche-Comté - Tréfilerie, puis usine de construction mécanique Stein

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Tréfilerie, puis usine de construction mécanique Stein

22 rue du Général Leclerc
90 - Danjoutin
Dossier IA90000036 réalisé en 1999

Illustrations

Historique

Fondée en 1827 à Mulhouse (68) par Martin Stein, la société "Tréfileries et Câbleries Stein SA" s'implante vers 1880 à Danjoutin dans de nouveaux bâtiments. Spécialisée dans la fabrication de cordages et câbles métalliques destinés à l'industrie, elle fournit les câbles d'acier de la tour Eiffel et la câblerie du funiculaire du Mont-Blanc. La date 1893 et les initiales AS (Adolphe Stein) figurent sur le pignon de deux ateliers de fabrication. En 1912, la société acquiert l'usine de Filature et Corderie Boulonnaise au Portel (62) afin de trouver de nouveaux débouchés dans la pêche industrielle. L'usine de Danjoutin allie le tréfilage des fils d'acier et l'assemblage des câbles, dont le diamètre atteint 120 mm pour une longueur maximale de 1000 m. Endommagée par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, elle est vendue par la famille Stein après 1945. Elle retrouve un second souffle dans les années 1960, sous l'impulsion de l'armateur M. Hochart, en s'orientant vers la production de câbles de diamètres fins destinés à l'usage du cycle et de l'automobile. En 1976, la câblerie transforme 200 tonnes d'acier par mois en 6000 km de câbles. La production s'est également orientée vers une gamme moyenne destinée aux machines agricoles, engins de levage et manutention, remontées mécaniques, industrie de la pêche, etc. Un magasin industriel a été bâti vers 1980. Une machine à vapeur Samuel Walker et Cie à Lille (59) attestée en 1907. 50 toronneuses et câbleuses en fonctionnement en 1976. 43 personnes en 1882, 130 en 1931, 55 en 1976, 35 en 1999.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 19e siècle
  • Principale2e moitié 20e siècle

Dates

  • 1893porte la date, daté par travaux historiques, daté par tradition orale

Description

Les ateliers de fabrication sont en moellon de calcaire (pour les plus anciens) ou parpaing de béton, enduit ou à essentage métallique, couverts de toits à longs pans et sheds, tuile mécanique et fer en couverture. L'ancien bureau est en moellon de calcaire et enduit, à un étage carré. Le magasin industriel est en parpaing de béton, couvert d'un toit à longs pans en tôle.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / parpaing de béton / essentage de tôle / pan de fer
  • Toittuile mécanique / fer en couverture / verre en couverture
  • Étages1 étage carré
  • Couverturestoit à longs pans / shed
  • Énergiesénergie électrique / achetée

Documentation

Documents figurés

  • Manufacture de Câbles et Cordages de Danjoutin-Belfort, Stein & Cie. Carte postale, s.d. [fin 19e ou début 20e siècle].
    Lieu de conservation : Archives communales, Belfort  - Cote du document : 4 Fi 496
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • CommuneDanjoutin
  • Milieu d'implantationen ville
  • Adresse 22 rue du Général Leclerc
  • Dénomination(s)tréfilerie, usine de construction mécanique
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, magasin industriel, bureau, vestiaire d'usine, logement

Localisation

  • Aire d'étude et cantonTerritoire de Belfort - Danjoutin

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude1999

Localisation