Patrimoine en Franche-Comté - Fromagerie de Guyans-Vennes

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Fromagerie de Guyans-Vennes

Grande-Rue
25 - Guyans-Vennes
Dossier IA25001266 réalisé en 2014

Illustrations

Historique

Trois fromageries sont attestées sur le territoire communal en 1856. Établies dans le haut et le bas du village et au hameau de Grand-Chaux, elles produisent 15 tonnes de fromage par an. La seule fromagerie existant en 1873 produit annuellement 5500 kg de fromage.

Constituée le 5 février 1922, la société coopérative de fromagerie de Guyans-Vennes, forte de 50 sociétaires, fait appel au service du Génie rural (ministère de l'Agriculture) pour construire un "chalet modèle de fromagerie". A cette date, la quantité de lait réceptionnée chaque jour - variant de 1500 à 3200 litres - permet de produire deux à trois fromages par jour. Le projet prévoit une salle de fabrication, une chambre à lait et une chaufferie (génératrice à vapeur) à l'est, deux caves (chaude et froide) au nord, le tout établi en rez-de-chaussée surélevé, et un logement de quatre pièces et une salle de réunion à l'étage. Enfin, un quai de chargement est construit le long de la façade sud. La salle de fabrication contient deux chaudières (1400 et 800 litres), deux presses à fromage, une écrémeuse, une baratte et divers équipements (brassoirs mécaniques, malaxeur, bacs, etc.), achetés par la commune. Le coût des travaux est évalué à 110 000 francs, avec une subvention du ministère de 18 333 francs. La maîtrise d'œuvre est accordée à Camille André, ingénieur des Travaux Publics à Pontarlier. Le 13 juin 1922, les travaux de terrassement sont adjugés à Jean-Baptiste Scala (Appenans, 25), à charge pour lui de les terminer avant le 30 juillet courant. Le gros-œuvre est adjugé le 7 août 1922 à M. Boffi (Orchamps-Vennes), "à terminer pour le 1er décembre 1922". Néanmoins, le procès-verbal de réception provisoire n'est signé que le 19 juin 1923.

Dans la décennie 1950, la fromagerie est louée à un industriel, M. Schutz, qui achète le lait aux producteurs et fabrique de l'edam et de la mimolette. De 1962 à 1967, la société Philipona, établie à Vercel (25), reprend l'exploitation de la fromagerie et produit de l'emmental. A cette époque, deux cuves de 5000 litres de marque Guérin (Mauzé-sur-le-Mignon, 79) sont en service et le soutirage du caillé s'opère par gravité. Un local, construit contre la façade ouest de la fromagerie, permet d'agrandir la salle de fabrication et de créer un second logement à l'étage. En 1977, la fromagerie traite quotidiennement 15 000 litres de lait. Une chaudière à gaz est installée en 1979. En 1981, le matériel est renouvelé (presses tournantes Chalon-Mégard, soutirage en ligne) et une 3e cuve Guérin est ajoutée.

Vers 1990, le garage du camion, laissant place à un magasin de vente, est transféré contre la façade est. La fabrication d'emmental ne cesse qu'en 1999, au profit de celles du comté et du morbier, ce qui occasionne en 2000 l'adaptation des cuves et l'achat de nouveau matériel : presses tournantes (40 places) et pompe à caillé Chalon-Mégard. Cette même année est construit à l'ouest un nouveau bâtiment abritant cinq caves d'affinage (2700 places), une chambre froide, un local technique et des vestiaires. Un robot de retournement et de salage des meules, mis en service en 2000, a été remplacé en 2011 par un second de marque JNJ (Romont, Suisse).

Aujourd'hui, les 3 cuves de 5000 litres permettent de fabriquer annuellement 330 tonnes de comté, soit une moyenne de 26 meules par jour, ce qui représente les ¾ de la production, le reste étant transformé en morbier (120 tonnes). Cette dernière fabrication est en cours de reconversion (production de gruyère IGP). Le nombre de sociétaires est passé de 60 en 1958 à 49 en 1975, et 17 aujourd'hui (dont 7 GAEC). La quantité de lait traitée annuellement est passée de 1 million en 1929 à 3,5 millions en 1975, 5 en 1985 et 4,5 millions aujourd'hui. L'affinage est assurée par la société Arnaud-Juraflore à Poligny (39). Une cuve en cuivre, fabriquée en 1894 par L. Jacquot (Derrière-le-Mont, 25) a été exposée sur une potence contre la façade antérieure.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle
  • Principale3e quart 20e siècle
  • Principale1er quart 21e siècle

Dates

  • 2000daté par tradition orale

Auteurs

  • AuteurCamille André, architecte  / attribution par source
  • AuteurJean-Baptiste Scala, entrepreneur  / attribution par source
  • Auteur Boffi, entrepreneur de maçonnerie  / attribution par source

Description

La fromagerie construite en 1922-1923 comprend un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble. Bâtie en moellon de calcaire enduit, elle est couverte d'un toit à deux pans en tuile mécanique. Le corps de bâtiment occidental (années 1960 ?), construit en parpaing de béton enduit, comprend un étage carré. Le garage est couvert d'un toit-terrasse. Bardée en planches, l'extension de 2000 comprend un rez-de-chaussée surélevé et est couverte d'un toit à longs pans.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / parpaing de béton / enduit / essentage de planches
  • Toittuile mécanique
  • Étagesen rez-de-chaussée surélevé / étage de comble / 1 étage carré
  • Couverturestoit à longs pans / terrasse / appentis / toit à deux pans

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 303/3 Matrice des propriétés bâties (1882-1910)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 303/3
  • M 2245 Agriculture. Statistiques. Etat signalétique de la production fromagère (1873)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : M 2245
  • 7 Mp 93 Archives du Génie rural. Société coopérative de fromagerie de Guyans-Vennes (1922-1925)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 7 Mp 93
  • 4 U 20/161 Actes de société (1922-1958)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 4 U 20/161
  • Archives départementales du Doubs, Besançon, 1132 W 232 Etablissements classés. Société coopérative de fromagerie (1979)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 1132 W 232

Bibliographie

  • Courtieu, Jean (dir.). Dictionnaire des communes du département du Doubs. - Besançon : Cêtre, 1982-1987. 6 t., 3566 p. : ill. ; 24 cm.

Témoignages oraux

  • Demontrond Benoît, fromager, Guyans-Vennes, 2014.
  • Bozon Armand, ancien fromager, Guyans-Vennes, 2014.
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'une société privée

Désignation

  • Dénomination(s)fromagerie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, chaufferie, pièce d'affinage, garage, logement, boutique, quai, vestiaire

Localisation

  • CommuneGuyans-Vennes
  • Adresse Grande-Rue
  • Milieu d'implantationen village
  • Lieu-dit
  • Aire d'étude et cantonVallées, plateaux et montagnes du Doubs - Pierrefontaine-les-Varans

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2014

Localisation

Voir aussi

  • -