Patrimoine en Franche-Comté - Maison Demangelle puis atelier d'horlogerie Gigandet-Bernard

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison Demangelle puis atelier d'horlogerie Gigandet-Bernard

8 Rue Neuve
25 - Charquemont
Dossier IA25001238 réalisé en 2014

Illustrations

Historique

Comme la majorité de ceux de la Rue Neuve, la maison est bâtie dans le premier quart du 20e siècle. Le terrain est acquis en 1901 ou 1902 par Ernest Curtit, qui souhaite y aménager un atelier d'ébauches (roues de cylindre certainement). Victime de mauvaises affaires, il le cède en 1904 ou 1905 à Elisa Fallot (née en 1852 au Russey), épouse de Paul Loichot (né en 1849 à Noël-Cerneux), qui fait construire à cette époque à proximité de la gare du tacot plusieurs bâtiments dont son habitation (au n° 6 de la rue), occupée en partie par l'atelier de fabrication de l'Union ouvrière. D'après la matrice cadastrale, la maison aurait été édifiée vers 1917 mais elle apparaît sur un plan dressé en janvier 1904 (sous forme de projet ?) et sur une carte postale datée de 1906. Elle aurait accueilli (pendant quelques mois seulement) l'atelier de dorage d'Albert Haenni puis devient en 1923 l'habitation de Francis Demangelle, qui dirige le comptoir de vente installé à l'étage du Café Parisien (au 11 rue de la Gare). Ce comptoir dépend de la maison Fernand Pierre (repreneur de la société Emile Wetzel et Cie), de Morteau (3 place de l'Hôtel de Ville). Le bâtiment, porté comme "Manufacture de montres Francis Demangelle" sur une carte postale, est acheté en 1939 par Paul Froidevaux et Emile Eugène Girard, industriel à Sancey-le-Grand. Paul (1899-1975, marié en 1928 avec Gabrielle Suzanne dite Florentine Richard) est l'aîné des fils de Justin Froidevaux réunis au sein de la société Froidevaux Frères, dont la fabrique de montres (marque Perfex) est installée en face, au n° 5 de la rue. En 1953, il transfère cette entreprise à Besançon (au 17 rue de la Rotonde). La maison passe à la famille Pierre : Maurice dit décorateur en horlogerie et Léon nickeleur en horlogerie. Elle abritait déjà l'atelier Gigandet-Bernard, occupant deux ou trois personnes à la fabrication de montres à échappement à ancre sous la marque Lumaxa, puis Lucien Gigandet seul (jusqu'à 1957 environ). De fait, la société Gigandet-Bernard a été dissoute en 1952, chacun des associés continuant la fabrication à son compte personnel (Marcel Bernard au 12 rue de la Vierge). Elle n'a plus connu d'activité productive depuis.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle

Description

La maison a des murs en moellons calcaires enduits, avec essentage de tôles à l'ouest. Elle comporte un étage de soubassement, qui se poursuit sous la cour en avant de la façade, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage en surcroît, ouvert de baies horlogères (en arc segmentaire à encadrement de briques) dans le pignon oriental ; ces niveaux sont desservis par un escalier dans-oeuvre. Un petit corps en appentis (à couverture de tôle) la relie à la remise située à l'ouest, édifiée en pans de bois avec essentage de planches. Les deux bâtiments sont chacun coiffés d'un toit à longs pans, pignons couverts et couverture de tuiles mécaniques.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère
  • Murscalcaire / moellon / enduit / bois / pan de bois / essentage de planches / essentage de tôle
  • Toittuile mécanique / tôle galvanisée
  • Étagesétage de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / appentis
  • Escaliersescalier dans-oeuvre

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 128 Cadastre de la commune de Charquemont, 1812-1963- 3 P 128/1 : Registre des états de sections (1812)- 3 P 128/2-3 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties [1823-1906]- 3 P 128/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1882-1910)- 3 P 128/8-9 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1911-1963)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 128
  • 50 J 27 Syndicat de fabricants d'horlogerie de Besançon. Correspondance avec les fabricants, 1948-1968
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 50 J 27

Documents figurés

  • Acquisitions, aliénations, échange d'immeubles communaux [terrain au 8 Rue Neuve à aliéner à Ernest Curtit], dessin sur calque (plume, lavis), par le géomètre Bourquin, Maîche le 27 mai 1901, 36,5 x 45 cm, échelle 1/1000
    Lieu de conservation : Mairie, Charquemont
  • Projet d'aliénation d'immeubles communaux [terrain aux 4 et 6 Rue Neuve à aliéner à Elisa Fallot], dessin sur calque (plume, lavis), par le géomètre Bourquin, Maîche le 21 janvier 1904, 38 x 49 cm, échelle 1/500
    Lieu de conservation : Mairie, Charquemont
  • Acquisitions, aliénations, échange d'immeubles communaux [terrain au 9 rue de la Gare à aliéner à Alcide Fallot], dessin sur calque (plume, lavis), par le géomètre Girard, Charquemont le 1er juillet 1904, 36 x 44,5 cm, échelle 1/500
    Lieu de conservation : Mairie, Charquemont
  • 416. Charquemont - La Gare, carte postale, par Ch. Simon, 1905 ou 1906, Ch. Simon éd. à Maîche. Porte la date 19 juillet 1906 au verso (coll. Henri Ethalon, Les Ecorces).
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont
  • Charquemont - Quartier Neuf, carte postale, s.n., s.d. [entre 1903 et 1918 ?], Francis Grux peintre-éditeur à Maîche
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont
  • Charquemont - Rue Neuve, carte postale, s.n., s.d. [1916 ou 1917], Francis Grux peintre-éditeur à Maîche. La carte porte un tampon daté de mai 1917.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont
  • Charquemont - Quartier de la Gare, carte postale, s.n. [par Francis Grux ?], s.d. [1er quart 20e siècle], Francis-Grux peintre éditeur à Maîche
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • Charquemont (Doubs). Manufacture de montres Francis Demangelle, carte postale, s.n., s.d. [1ère moitié 20e siècle]
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces

Bibliographie

  • Vuillet, Bernard. Entre Doubs et Dessoubre. Tome III. Autour de Charquemont et Damprichard, d'après la collection de cartes postales de Georges Caille. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1991. 243 p. : cartes postales ; 31 cm.

Témoignages oraux

  • Donzé Jacques, ancien horloger, historien de Charquemont
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, remise, cour, jardin

Localisation

  • CommuneCharquemont
  • Adresse 8 Rue Neuve
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2013