Patrimoine en Franche-Comté - Atelier d'outillage et maison de négociant de Louis Tisserand puis Georges Vernier

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Atelier d'outillage et maison de négociant de Louis Tisserand puis Georges Vernier

18 Grande Rue
25 - Les Gras
Dossier IA25001597 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

Attesté sur le plan cadastral de 1816, le bâtiment date peut-être du 18e siècle. Il appartient en 1822 au voiturier Jean Ignace Vaucheret, également propriétaire du moulin du Bas, qui le cède vers 1824 à Pierre Jacquemin, marchand de bois en détail. Nouveaux changements de propriétaires vers 1877 (Ferréol Edouard Dornier, de Charopey), vers 1884 (Armand Garnache-Barthod), vers 1900 (Justin Bolle-Redat, de Gilley) puis vers 1905 avec Arsène Tisserand (1837-1912), du Nid du Fol, dit tourneur sur métaux (dont la fille Elisa épousera Louis Dornier, hôtelier mais aussi tourneur sur métaux au 5 place de la Libération). Son fils Louis Tisserand (1875-1941), marié à la soeur de Virgile Garnache-Barthod (Louise Marie), reprend l'affaire vers 1913. Louis, qui a fondé son affaire en 1898, est tout d'abord fabricant d'outils d'horlogerie puis il se lance dans leur commercialisation et devient négociant. Vers 1913, il agrandit le bâtiment (aménagement d'un étage en surcroît ?). Par ailleurs, l'étage de soubassement (côté façade postérieure) semble accueillir l'atelier de la veuve d'Emile Py, qui produisait des mandrins aux Saules (sur le site aval de l'ancienne chaudronnerie Bobillier, actuellement scierie Garnache) et dont le fils Henri Py s'installera au Grand Mont. Le gendre de Louis, Georges Vernier (1905-1988), dont le frère Léon Vernier est fabricant d'outils au Grand Mont, lui succède en 1946 et travaille avec sa femme et ses deux filles (un autre gendre, Démoly-Tisserand, fera également du négoce place de la Libération). Il transforme considérablement la maison : modification du rez-de-chaussée de 1950 à 1952, puis des niveaux supérieurs en 1955 (rehaussement de l'étage en surcroît - éclairé par des fenêtres multiples à l'est - pour former un étage carré - éclairé par des fenêtres d'atelier -, retournement à 90° du toit, création d'un bow-window au sud) ; le garage, lui, date de 1943 environ. Ce sont ensuite ses deux gendres qui prennent sa suite : Guy Petitjean (né en 1931), marié à Odette, et Guy Balanche, marié à Geneviève. Le premier prend sa retraite en 1991, remplacé par son fils Christophe, le second un ou deux ans plus tard. La maison Georges Vernier poursuit actuellement ses activités avec Christophe Petitjean.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale18e siècle
  • Principale3e quart 20e siècle

Description

La maison a des murs de moellons calcaires enduits. Elle comporte un étage de soubassement et un rez-de-chaussée surélevé (desservis par des escaliers extérieurs droits), un étage carré et un étage en surcroît (accessibles par un escalier dans-oeuvre tournant à retour en béton). Le rez-de-chaussée et l'étage carré sont éclairés par des fenêtres d'atelier sur la façade postérieure ; des fenêtres multiples sont visibles à l'étage en surcroît dans le pignon sud. Le toit est à longs pans, pignons couverts et tuiles mécaniques. Le garage allie murs en béton et toiture terrasse dans le même matériau.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie multiple / baie d'atelier
  • Murscalcaire / moellon / enduit
  • Toittuile mécanique
  • Étagesétage de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours avec jour / en maçonnerie / escalier de distribution extérieur / escalier droit / en maçonnerie
  • Énergiesénergie électrique / achetée

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 298 Cadastre de la commune des Gras, 1814-1967- 3 P 298 : Atlas parcellaire (11 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Vergne et Garcin, 1816- 3 P 298/1 : Registre des états de sections (1816-1818)- 3 P 298/2, 5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1822-1875- 3 P 298/3-4 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1876-1914- 3 P 298/6 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 298/7 : Matrice cadastrale des propriétés non bâties, 1914-1967- 3 P 298/8 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1967
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 298
  • L.T. Album n° 15. Manufacture d'outillage de précision [...] Maison Louis Tisserand fondée en 1898. Les Gras (France) (Doubs) [catalogue]. - S.l. [Les Gras] : s.n. [L. Tisserand], s.d. [2e quart 20e siècle]. 35 p. : tout en ill. ; 24,5 x 32 cm.
    Lieu de conservation : Musée de l'Horlogerie, Morteau

Témoignages oraux

  • Aux environs de Morteau. - Le village des Gras, carte postale, s.n., [4e quart 19e siècle], Ch. Pierre éd. à Morteau. Porte la date 1901 (tampon) au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • Jacquet Ginette, fille d'Henri Py. Grand'Combe-Châteleu
  • Petitjean Guy, ancien propriétaire de la maison Georges Vernier, commerce de fournitures et outils d'horlogerie. Les Gras
  • Tisserand Roger, fils d'Arsène Tisserand, ancien agriculteur. Les Gras

Documents figurés

  • Le Doubs pittoresque. 108 - Les Gras - Le calvaire et l'entrée du village, carte postale, s.n., [1er quart 20e siècle, avant 1916]. Porte les dates 30 (manuscrite) et 31 (tampon) août 1916 au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • Paysages du Haut-Doubs - Les Gras [vue d'ensemble du village depuis l'est], photographie, par Stainacre (à Pontarlier), s.d. [2e quart 20e siècle]
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • [Le bas du village des Gras, vu depuis l'est], photographie, s.n., 23 octobre 1950 (date portée au crayon au verso).
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras

Bibliographie

  • Benoît, Maurice ; Gauthier, Jean [et al.]. La vie économique de Franche-Comté et du Territoire de Belfort. - Besançon : Impr. de l'Est, 1958.
  • Vuillet, Bernard. Le val de Morteau et les Brenets en 1900, d'après la collection de cartes postales de Georges Caille. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1978. 294 p. : cartes postales ; 31 cm.

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, boutique, logement, garage, jardin potager

Localisation

  • CommuneLes Gras
  • Adresse 18 Grande Rue
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2016