Patrimoine en Franche-Comté - Lycée Les Haberges

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Lycée Les Haberges

1 rue Jean Georges Girard
70 - Vesoul
Dossier IA70000463 réalisé en 2012

Illustrations

Historique

Le jury de sélection des architectes appelés à concourir, se réunit le 20 février 90 et retient le dossier de Luc Hédou et Christian Bergeret. La première pierre est déposée le 3 décembre 1990. L'avis d'appel de candidature d'artistes est publié dans le Moniteur du 7 juin 1991 et précise ainsi les thèmes de travail proposés : "Animation du parvis d'entrée sur le thème du temps et création d'un cadran solaire." Le projet de cadran solaire de Mme Faure-Couty, dans le cadre de la procédure du 1% est étudié et retenu le 19 novembre 1991.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 20e siècle

Dates

  • 1990daté par source

Auteurs

Description

Le lycée occupe un terrain appuyé sur la pente ouest de la colline -La Motte-, sommée de sa chapelle qui domine la ville à l'est, et à l'ouest les lieux-dits : le grand et petit Miselot et Les Haberges, (d'où le lycée tire son nom) que bordent à l'est la voie de contournement de Vesoul, la piste d'athlétisme et le gymnase (de la communauté de communes), au sud et à l'est : un quartier de maisons d'habitation et au nord la rue docteur Jean-Georges Girard. Trois groupes distincts de bâtiments y sont répartis, tous construits en béton et couverts en terrasse. L'externat, central et principal, jouxte la place, la restauration au nord-est le surplombe et les 2 segments de logements occupent la pente au sud-est. L'externat haut de 2 étages carrés, est structuré par l'axe nord-ouest sud-est de ses escaliers et de sa rue, tous deux traversant, des saillies perpendiculaires, et des lignes obliques qui convergent sur la place-parvis. L'une, à gauche, a un pan coupé tandis que l'autre, à droite, où se trouve la loge du concierge, jaillit comme une proue. C'est un signal fort de l'entrée antérieure, surmontée d'un auvent de verre et métal, prolongeant à l'extérieur la verrière qui couvre la rue intérieure. Ses façades sont rythmées par les jeux d'alternance des fenêtres - carrées, rectangulaires, en bandeaux, ou en bandes verticales - et des plaques carrées de béton, mais aussi par des saillies et deux manières de portiques de béton qui prolongent les obliques et créent ainsi deux espaces latéraux semi-ouverts, engazonnés. La sculpture, ou installation paysagère en forme de cadran solaire de Faure Couty tire parti de cette place-parvis circulaire délimitée au sud-ouest par un mur de soutènement, avec laquelle elle ne fait qu'un. La rue intérieure et son escalier droit avec ses balcons successifs, couverts d'une verrière, desservent deux niveaux de longues coursives latérales et prolongent l‘axe de la plus forte pente à laquelle le lycée s'adosse et sur laquelle s'inscrivent, plus haut, les deux alignements de 4 logements, le long d'un escalier (extérieur, droit, isolé, en maçonnerie) qui permet la liaison avec la rue Saint-Martin, le sommet de la colline et, au-delà, le centre-ville. Ces lignes de logements sont distantes de quelques mètres l'une de l'autre, formant un angle très ouvert ; les habitations ont un étage carré, les enduits varient de l'ocre au beige clair, au sommet, un appentis est couvert en tôle nervurée. Le bâtiment qui longe l'entrée postérieure (orientale), au pied de cet escalier, présente une sorte de pignon partiellement taluté, sur la hauteur des deux étages supérieurs, couvert de tôle nervurée. Au long de cet axe, deux ailes perpendiculaires de taille inégale, se développent au sud-ouest, entre lesquelles un préau est ménagé, qui se prolonge par des marches en amphithéâtre donnant au sud. Le soubassement de la partie orientale de cette aile est occupé par des garages et les ateliers des agents. Au nord-est, symétriquement, un préau fait face à la façade semi-circulaire de la cantine qui le surplombe. Il est ménagé entre une aile perpendiculaire à l'axe, à l'ouest, et une aile adjacente, abritant (dans le soubassement) la chaufferie au gaz, qui est parallèle à la rue intérieure et prolonge la construction vers le sud-est. Des escaliers dans des cages semi-ouvertes (dans-œuvre, en maçonnerie, tournants à retours avec jour) prennent place dans les 3 extrémités de ses ailes. La cantine en rez-de-chaussée, enduite en blanc, a la forme d'un rectangle, dont la façade antérieure est évidée en demi-cercle et la façade postérieure nord-est augmentée d'un triangle. Elle s'organise selon un axe de symétrie perpendiculaire à celui de la rue de l'externat et qui structure sa façade antérieure sud-ouest, caractérisée par ses larges ouvertures vitrées de part et d'autre de l'entrée, ses étroites fenêtres horizontales latérales et sa structure d'équerres d'acier portant des pare-soleil. Sa façade ouest est entièrement vitrée. Sa face postérieure présente son quai de déchargement, la saillie prolongeant l'axe de symétrie et abritant la chaudière de production d'eau chaude et sa rampe d'accès au sous-sol.

Afficher les données détaillées

  • Mursbéton / béton armé / essentage de tôle / enduit
  • Toitbitume / métal en couverture
  • Étagesétage de soubassement / 2 étages carrés
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturesterrasse / appentis / verrière / toit bombé
  • Escaliersescalier isolé / escalier droit / en maçonnerie / escalier demi-hors-oeuvre / escalier tournant / en maçonnerie / escalier dans-oeuvre / escalier droit / en maçonnerie / escalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours sans jour / suspendu / en maçonnerie
  • Autres organes de circulationsascenseur / rampe d'accès
  • Couverts/découverts de jardingroupe d'arbres / pelouse

Documentation

Bibliographie

  • Club astronomie du lycée des Haberges. Le cadran solaire du lycée des Haberges à Vesoul. Vesoul, avril 1993- avril 1995

Documents d’archives

  • Nouveau lycée des Haberges (1990-1991)
    Lieu de conservation : Région Franche-Comté, Archives, Besançon  - Cote du document : 2 W en cours de classement
  • Rapport de présentation du dossier du 1% (le cadran solaire) novembre 1990
    Lieu de conservation : Région Franche-Comté, Archives, Besançon  - Cote du document : 2 W en cours de classement
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété publique
  • Précision statut[]

Désignation

  • Dénomination(s)lycée
  • Parties constituantes non étudiéesescalier indépendant, quai, préau, stationnement, parvis, chaufferie, cantine, logement, garage, amphithéâtre universitaire

Localisation

  • CommuneVesoul
  • Adresse 1 rue Jean Georges Girard
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit le grand Miselot
  • Aire d'étude et cantonFranche-Comté - Vesoul ouest

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Mairot Philippe
  • Date de l'étude2012

Localisation

Oeuvres contenues

Voir aussi