Patrimoine en Franche-Comté - Fonderie Durpoix, actuellement distillerie Paul Devoille

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Fonderie Durpoix, actuellement distillerie Paul Devoille

7, 9 rue des Moines Hauts
70 - Fougerolles
Dossier IA70000231 réalisé en 2006

Illustrations

Historique

Construit dans la dernière décennie du 19e siècle, cet établissement industriel aurait d'abord abrité la fonderie Durpoix, puis une fabrique de bonbonnes emballées jusque vers 1905. A partir de cette date, elle est occupée par la distillerie Devoille. Celle-ci aurait été créée en 1859 par Xavier Devoille au lieu-dit le Charton. C'est son fils, Paul, qui poursuit l'activité après le transfert aux Moines Hauts et développe la société (agrandissement des bâtiments, rachat de la marque Luzet, distillateur à Luxeuil). La distillerie produit de l'absinthe de 1905 à 1914. Un bureau est construit à cette époque contre le pignon du "magasin des alcools". En 1953, la société Devoille reprend la marque Girardin, distillateur à Fougerolles. A la mort de Paul Devoille en 1954, l'affaire est reprise par son gendre Raymond Gouttefroy. C'est notamment lui qui oeuvre pour l'établissement d'une législation permettant la distillation de la framboise (premières eaux-de-vie et liqueurs produites vers 1956) et de la poire William (début des années 1960). Une nouvelle salle de distillation est édifiée contre l'ancienne dans les années 1960, et une nouvelle cuverie (pièce de fermentation des fruits) a été construite en 1970-1971, équipée de cuves Pislor (Nancy, 54). En 1972, Raymond Gouttefroy transmet l'affaire à sa fille et son gendre, Jacques Veillet. La distillerie est achetée en 1985 par Hugues de Miscault, qui élargit la gamme des produits et ouvre l'établissement à la visite. Elle achète et transforme annuellement 500 t de fruits, et fabrique des eaux-de-vie et liqueurs (cerise, quetsch, mirabelle, framboise, poire, etc.) , ainsi que des fruits à l'alcool. La production annuelle avoisine les 250 000 bouteilles (tous types). La distillerie utilise deux alambics de 1500 l, l'un de marque Arnold Holstein (Markdorf, Allemagne) , construit vers 1970, et l'autre de fabrication Rump (Strasbourg, Neudorf, 68) datant de 1967. Elle conserve par ailleurs 4 alambics à feu nu de 160 l, dont deux sont exposés à l'extérieur. La distillerie emploie actuellement 13 personnes.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 19e siècle
  • Principale1er quart 20e siècle
  • Principale3e quart 20e siècle

Description

Le bâtiment abritant le logement patronal, les remises et un ancien magasin à fruits (aujourd'hui boutique) , est construit en moellon de grès enduit, à un étage carré et un étage en surcroît, couvert d'un toit à longs pans et dalles en grès. Les bâtiments renfermant les chais et l'atelier de conditionnement sont également construits en moellon de grès enduit, avec encadrements de baies en brique silico-calcaire, couverts de toits à longs pans en tuile mécanique. L'étage en surcroît abrite les chais (vieillissement des alcools en bonbonnes).

Afficher les données détaillées

  • Mursgrès / moellon / enduit / béton / parpaing de béton / bois / pan de bois
  • Toittuile mécanique / grès en couverture / ciment amiante en couverture
  • Étages1 étage carré / étage en surcroît
  • Couverturestoit à longs pans / demi-croupe
  • Énergiesénergie thermique / produite sur place / énergie électrique / achetée

Documentation

Documents figurés

  • Vue d'ensemble depuis le sud-est. Photogr., s.d. [vers 1960 ?]
     - Cote du document : Collection particulière : Devoille
  • Vue aérienne.Carte postale, Héliocolor France, Annemasse, s.d. [197.]
     - Cote du document : Collection particulière : Devoille
  • Intérieur de la cuverie. Photogr., studio Hulert, s.d. [vers 1950].
     - Cote du document : Collection particulière : Devoille

Témoignages oraux

  • Le personnel de la distillerie. Photogr., 1957.
     - Cote du document : Collection particulière : Devoille
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)fonderie, distillerie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, atelier de conditionnement, chai, magasin industriel, entrepôt industriel, logement patronal, logement, bureau, boutique

Localisation

  • CommuneFougerolles
  • Adresse 7, 9 rue des Moines Hauts
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Saint-Loup-sur-Semouse

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2006

Localisation