Patrimoine en Franche-Comté - Hôtel de Buyer

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Hôtel de Buyer

Illustrations

Historique

Le 30 mai 1621, feu noble Jean de Laborde lègue à son neveu, Léonard de Laborde, un meix composé d'une maison, avec cour, étable, jardin et verger, situé à côté du palais Granvelle. Le 13 novembre 1670, l'ensemble constitué d'une maison alors détruite, d'un jardin et d'un verger, est vendu par Nicolas Grandmougin et sa femme Anne Talbert à François Elyon Courchetet d'Esnans et Jean Bauquier, tous deux docteurs en droit. Le logis sur rue est reconstruit à la fin du 17e siècle ou au début du 18e siècle par la famille Courchetet d'Esnans. Il est complété par un corps de logis entre cour et jardin dans le 2e quart du 18e siècle, par la même famille, les deux corps de bâtiment étant alors probablement desservis par un escalier à cage ouverte sur cour. Le 5 juillet 1774, Alexandre-François Courchetet d'Esnans et sa soeur Françoise-Angélique Damey de Saint Bresson, vendent l'édifice à Thomas Pillot de Chenecey. Le 20 février 1782 l'hôtel est revendu à Claude-Joseph de Buyer, prévot général de la maréchaussée qui entreprend des modifications sous la direction de l'architecte Claude-Antoine Colombot : le logis sur rue est surélevé d'un étage et pourvu d'un escalier d'honneur dans-oeuvre. Dans le corps de logis sur cour, un escalier dans-oeuvre est également aménagé et une étroite aile en retour d'équerre sur cour construite (en remplacement du supposé escalier à cage ouverte antérieur) dont le premier étage et la toiture seront refaits au 19e siècle. Actuellement occupée à l'étage par des cuisines et des sanitaires, elle servait probablement à l'origine de passage entre des étages des deux corps de logis. Au 20e siècle, l'allée cochère traversant le deuxième corps de logis est fermée. En 1969, le fond de la parcelle, en nature de jardin, situé derrière le bâtiment des remise et écurie, est vendu à la Ville pour agrandir la place du Théâtre.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principalelimite 17e siècle 18e siècle
  • Principale2e quart 18e siècle
  • Principale4e quart 18e siècle
  • Principale19e siècle

Auteurs

Description

L'accès à l'édifice s'effectue par une allée cochère en position latérale. Le corps de logis sur rue, à deux étages carrés et un étage de comble, comprenant un escalier d'honneur en maçonnerie avec rampe en ferronnerie, couvert d'une fausse coupole à éclairage zénital, est bâti sur une cave voûtée en berceau, à trois travées perpendiculaires sur rue. Le corps de logis entre cour et jardin, construit sur une cave voûtée d'arêtes, possède un étage carré, un étage de comble, et un escalier en charpente et rampe en ferronnerie couvert d'une fausse voûte en demi-coupole. Une aile en retour d'équerre sur cour, entre les deux logis, à un étage carré et un étage de comble est couvert en ardoise. Un bâtiment de remise et écurie est situé au fond du jardin.

Afficher les données détaillées

  • Typologieshôtel sur rue
  • Murscalcaire / pierre de taille
  • Toittuile plate / ardoise
  • Étagessous-sol / 2 étages carrés / étage de comble
  • Couvrementsvoûte d'arêtes / voûte en berceau / fausse coupole
  • Élévationsélévation à travées
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours avec jour / en maçonnerie / escalier dans-oeuvre / en charpente

Documentation

Documents figurés

  • Besançon : extrait du plan cadastral, 1974, section AN.
  •  

Intérêt, protection et statut

La disposition de l'hôtel, à deux corps de logis parallèles, est rare. L'escalier d'honneur dans le corps de logis sur rue et le décor intérieur d'époque Louis XV du corps de logis sur cour forment deux ensembles rmarquables.

Afficher les données détaillées

  • Éléments remarquables escalier, lambris
  • Protection Monument historiqueinscrit MH (31/12/1997)
  • Précisions sur la protection

    corps de logis en totalité y compris leurs décors, cour, façades et toitures de la remise-écurie : inscription par arrêté du 31 décembre 1997

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)hôtel
  • Parties constituantes non étudiéesécurie, logement, remise, cour

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse Grande Rue 102
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Granvelle îlot
  • Aire d'étude et cantonBesançon centre - Besançon centre ville

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane
  • Date de l'étude1996

Localisation