Patrimoine en Franche-Comté - Hôtel Mignot de la Balme, puis de la Vieille Intendance

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Hôtel Mignot de la Balme, puis de la Vieille Intendance

Illustrations

Historique

La date de construction de cet hôtel très remanié est incertaine : un escalier tournant à retours sans jour, à l'angle de l'aile gauche, et un escalier en vis dans le logis sur cour, tous deux disparus mais visibles sur un plan de 1754, pourraient indiquer qu'il s'agissait d'un édifice du 16e ou début 17e siècle. En 1718, l'hôtel appartenait à Jean-Baptiste Mignot, seigneur de la Balme, date à laquelle il le loue à la Ville pour y installer l'Intendance qui occupera les lieux jusqu'en 1777, année où l'Intendant Charles-André Lacoré emménage dans un édifice neuf au 6 rue Charles Nodier (voir dossier). En 1836, l'hôtel est acheté par le banquier Aaron Veil-Picard qui entreprend, dans le courant du 19e siècle, de grosses transformations : surélévation du logis sur rue et reconstruction totale de la façade antérieure, avec le monogramme VP (Veil-Picard) apposé au-dessus du portail d'entrée, surélévation de l'aile gauche et remplacement des anciens escaliers par deux autres en charpente, reconstruction et surélévation de l'aile droite, reconstruction du corps de logis sur cour, parallèle au logis principal, avec suppression de l'escalier en vis. En 1905, l'édifice est acquis par la famille Weil en même temps qu'elle installait une usine de confection au 10 Grande Rue (laquelle sera déplacée en 1960 à l'extérieur du centre ville) : des logements pour le personnel sont alors construits autour de l'ancien jardin, dont le tracé avait disparu dans le courant du 19e siècle, ainsi que les écuries qui étaient situées au fond de la parcelle. L'hôtel est revendu à la Ville en 1998 dans le cadre d'une restructuration urbaine touchant une grande partie de l'îlot Pasteur, mais devrait au terme de l'opération redevenir une propriété privée.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • PrincipaleTemps modernes
  • Principale19e siècle

Description

L'hôtel comportait à l'origine un corps de logis sur rue et un autre en parallèle sur cour construits sur des sous-sols voûtés en berceau, une aile gauche avec remises en rez-de-chaussée, une aile droite servant à l'étage de passage entre les deux corps de logis, et un jardin régulier au fond duquel se trouvaient les écuries. Actuellement, le logis sur rue et l'aile droite comptent trois étages carrés, et deux pour l'aile gauche et le logis sur cour. L'ensemble des bâtiments, y compris les logements ajoutés dans la deuxième cour, située à l'emplacement de l'ancien jardin, sont en moellons ou moellons enduits, à l'exception de la façade du logis sur rue, construite en pierre de taille. Par les deux passages cochers traversant les deux corps de logis, un passage piétonnier permet actuellement de joindre la Grande Rue à la rue du Lycée.

N.B. Les logements ajoutés dans la deuxième cour ont été détruits postérieurement à 2002.

Afficher les données détaillées

  • Typologieshôtel sur rue
  • Murscalcaire / enduit / pierre de taille / moellon
  • Toittuile plate
  • Étagessous-sol / 3 étages carrés / étage de comble
  • Couvrementsvoûte en berceau
  • Élévationsélévation à travées
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours sans jour / en maçonnerie / escalier dans-oeuvre / escalier en vis / en maçonnerie / escalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours avec jour / en charpente
  • Techniques de décorsculpture
  • Représentationsmonogramme
  • Précisions sur la représentation

    monogramme V.P. de la famille Veil-Picard sur l'entrée cochère

Documentation

Documents figurés

  • Plan du rez-de-chaussée. Dessin à la plume aquarellé, 7 septembre 1754, par Longin, Charles-François (architecte)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : C (plan) 47,1
  • Plan et profil d'une partie du comble du corps de logis entre cour et jardin. Dessin à la plume aquarellé, 30 juin 1758, par Longin, Charles-François (architecte)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : C (plan) 47,3
  • Plan du premier étage. Dessin à la plume aquarellé, 23 septembre 1754, par Longin, Charles-François (architecte)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : C (plan) 47,2
  •  

Intérêt, protection et statut

Très remanié au 19e siècle, l'hôtel demeure cependant un lieu de mémoire : siège de l'Intendance au 18e siècle, devenu propriété de l'usine de confection Weil au début du 20e siècle, il est ainsi aussi lié à l'histoire économique de la ville.

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété de la commune

Désignation

  • Dénomination(s)hôtel
  • Parties constituantes non étudiéesécurie, logement, remise, jardin, cour

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse Grande Rue 14
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Pasteur îlot
  • Aire d'étude et cantonBesançon centre - Besançon centre ville

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane
  • Date de l'étude1996

Localisation