Patrimoine en Franche-Comté - Maison de chanoines

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison de chanoines

14 rue de la Convention
25 - Besançon
Dossier IA25000456 réalisé en 2007

Illustrations

Historique

La maison, qui porte la date 1565 sur le portail d'entrée de la cour, possède aussi une petite baie en plein cintre du Moyen Age située sur la façade postérieure de l'aile gauche. En 1667, l'édifice est représenté par le graveur Pierre Loisy sur la vue du mont Saint-Etienne : il était alors considéré comme la maison du chef du chapitre et était doté d'une chapelle (dédiée à saint Eugène). Dans le courant du 18e siècle, la maison était occupée par le chanoine François-Xavier Talbert, grand prédicateur, connu pour avoir remporté, contre Jean-Jacques Rousseau, le premier prix de l'Académie de Dijon pour une dissertation portant sur "L'origine de l'inégalité parmi les hommes". L'édifice a été rénové au 19e siècle : reconstruction de l'aile droite, aménagements et changements dans la distribution intérieure, percement ou transformation de certaines baies. Une aile de communs, à gauche du jardin, a aussi été construite au 19e siècle, après le cadastre de 1833, peut-être en même temps que le jardin recevait un nouvel agencement, en 1885, par les paysagistes Brice et Henri Michel. Le 20 juin 1908, la maison est choisie pour devenir le presbytère de la cathédrale Saint-Jean et le restera jusqu'en 1981.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale3e quart 16e siècle
  • PrincipaleMoyen Age
  • Principale19e siècle

Dates

  • 1565porte la date

Auteurs

  • AuteurBrice Michel, architecte paysagiste  / attribution par travaux historiques
  • AuteurHenri Michel, architecte paysagiste  / attribution par travaux historiques

Description

L'édifice, dont la façade en fond de cour est en pierre de taille et le reste en moellon ou moellon enduit, est construit sur une parcelle traversante en dénivelé. Le logis principal, de plan en U, est situé entre cour et jardin. Le rez-de-chaussée de la façade principale sur cour est percé de deux grandes baies en plein-cintre : celle de droite correspond à une remise, celle de gauche à la cage de l'escalier principal situé dans-oeuvre. Le rez-de-chaussée de l'aile gauche est aussi occupé par une remise avec porte en plein-cintre ; celui de l'aile droite par une grande pièce à usage indéterminé (orangerie ?). A gauche du jardin se trouve un bâtiment de communs.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesmaison en fond de cour antérieure
  • Murscalcaire / enduit / moellon / pierre de taille
  • Toittuile plate
  • Étagesétage de soubassement / 1 étage carré / étage de comble
  • Élévationsélévation à travées
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours sans jour / en maçonnerie

Documentation

Documents figurés

  • Besançon : extrait du plan cadastral, 1974, section AL.
  •  

Intérêt, protection et statut

Cette demeure, entre cour et jardin, est représentative des maisons de chanoines du quartier capitulaire, dont un certain nombre a disparu à la fin du 17e siècle lors de la construction de la citadelle de Vauban.

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison
  • Parties constituantes non étudiéescommuns, remise, jardin, cour, enclos, portail

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 14 rue de la Convention
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Boitouset îlot
  • Aire d'étude et cantonBesançon centre - Besançon centre ville

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane
  • Date de l'étude1996

Localisation