Patrimoine en Franche-Comté - Montre-bracelet mécanique (montre-squelette brevetée)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Montre-bracelet mécanique (montre-squelette brevetée)

12 Rue Neuve
25 - Charquemont
Dossier IM25005274 réalisé en 2015
Edifice : Café de l'Industrie, immeuble et atelier d'horlogerie Donzé et Brischoux puis Donzé Père et Fils  (Référence : IA25001187)

Illustrations

Historique

Pièce unique, cette montre a été fabriquée en 1971 par Jacques Donzé, pour illustrer le principe développé dans le brevet n° 1.547.487, délivré le 21 octobre 1968, pour un "instrument chronométrique de mesure horaire" permettant, sans remise à l'heure et par simple lecture, de connaître l'heure en France et l'heure locale dans un autre pays. Elle associe un boîtier de la maison Schneider et Fils (24 bis rue des Cras à Besançon), une ébauche France Ebauches FE 140 (réalisée dans l'ancienne usine Jeambrun, au 26 rue de Saint-Hippolyte à Maîche), un amortisseur de chocs Incabloc de la société Porte-Echappement Universel SA (plus connue sous le nom de Portescap SA après 1963, La Chaux-de-Fond, canton de Neuchâtel, Suisse), un échappement à ancre de la Fabrique d'Assortiments Frésard-Panneton (2 rue Cuvier à Charquemont), un cadran de la société Elector de la famille Haenni (1-5 rue Victor-Hugo à Charquemont), des aiguilles de la maison Universo (10 rue des Villas à Besançon). Cadran, ébauche et boîtier ont été modifiés par J. Donzé, qui les a évidés pour réaliser une montre squelette ; il a fabriqué lui-même l'aiguille spéciale et la bague tournante liées au brevet. Présentée en 1968 au Salon de Besançon sous le nom Escale, la montre y a reçu un "label fonctionnel", distinction décernée par le Cetehor et remise par le maire Jean Minjoz sous le parrainage de Charles Bourgeaud, régleur chez Lip. Le brevet a été demandé le 24 juillet 1967, délivré le 21 octobre 1968 et publié le 29 novembre 1968 ; il a fait l'objet d'un certificat d'addition, demandé le 27 mai 1974 et publié le 13 février 1976, mais n'a jamais été exploité car entre-temps, la société Donzé a cessé son activité.

Afficher les données détaillées

Stade de création

  • pièce unique

Périodes

  • Principale3e quart 20e siècle

Dates

  • 1971daté par tradition orale

Auteurs

Origine

  • exécuté sur placeatelier d'horlogerie Donzé Père et Fils, Charquemont

Description

La montre-squelette a un boîtier ovale en acier inox, avec glace et fond transparents en plexiglas, et un bracelet en cuir. Elle comporte un mouvement basé sur une ébauche France Ebauches FE 140, au calibre 10 1/2 lignes (23,7 mm) et avec une fréquence de 18 000 alternances/heure (2,5 Hz), amortisseur de chocs Incabloc, échappement à ancre, 17 rubis synthétiques, aiguilles des heures, des minutes et trotteuse centrale. Remontée manuellement, elle a une réserve de marche de 43 heures.

La montre comporte deux couronnes, protégées par la glace : la couronne extérieure porte l'indication des heures (nombres de 1 à 12 en chiffres arabes), disposé dans le sens antihoraire, et celle à l'intérieur 12 index (dont se distinguent ceux placés à 3, 6, 9 et 12 heures). La couronne extérieure est mobile : elle tourne dans le sens horaire, entraînée par l'aiguille des heures rendue solidaire du chiffre 12 par une "fourchette". La montre indique donc l'heure du pays de départ non pas par le chiffre en regard de l'aiguille des heures (le 12) mais par la position de l'aiguille par rapport aux index (il est 3 heures ou 15 heures lorsqu'elle pointe vers l'index situé vers la droite à l'horizontale, etc.). Pour lire directement l'heure locale dans un autre pays, le principe est le suivant : arrivant dans le pays en question, le voyageur s'informe de l'heure courante. Il regarde alors la position du chiffre correspondant (inscrit sur la couronne extérieure) et repère l'index placé sous lui ou à sa gauche : ce sera dorénavant cet index qui lui indiquera l'heure locale. De ce fait, le voyageur lit l'heure de son pays de départ suivant la position de l'aiguille des heures et l'heure locale en se référant au chiffre proche de l'index repéré.

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Dimensions (en cm) du boîtier : L = 4, la = 3,7, h = 1,2. Dimension du bracelet : L = 22,5 (boîtier compris).

  • Catégorieshorlogerie / métrologie
  • Structuresovale
  • Matériauxacier inox / plexiglas / cuir / laiton / matériau de synthèse
  • Inscriptionsgraduations / sur l'oeuvre
  • Précisions sur les inscriptions

    La couronne extérieure porte les nombres en chiffres arabes (peints) de 1 à 12, disposés dans le sens antihoraire. Le cadran intérieur est divisé par 12 repères, ceux correspondants aux n° 3, 6, 9 et 12 disposés différemment des autres (ils sont parallèles au bord et non perpendiculaires).

  • État de conservationbon état

Documentation

Documents d’archives

  • France. Ministère de l'Industrie, Service de la Propriété industrielle. Instrument chronométrique de mesure horaire. M. Jacques Donzé résidant en France (Doubs). Brevet d'invention n° 1.547.487. Demandé le 24 juillet 1967, à 15h 25mn à Paris. Délivré par arrêté du 21 octobre 1968. Document accessible par internet sur le site de l'Institut national de la Propriété intellectuelle (http://www.inpi.fr/fr/services-et-prestations/bases-de-donnees-gratuites/base-brevets.html). Voir en annexe
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont
  • Catalogue des fournitures des mouvements français de montres. 2e éd. - Paris : Centre d'Information de la Montre française, 1973. 2 classeurs, non paginés : ill. ; 32 cm.1ère éd. en 1968, mises à jour en octobre 1970, mai 1971, juin 1972 et juillet 1973. Fiches techniques donnant pour chaque calibre (mouvement), et ses variantes, ses caractéristiques techniques et la liste des fournitures le composant.
  • Institut national de la Propriété industrielle. Demande de certificat d'addition n° 74 18169 se référant au brevet d'invention n° 1.547.487 du 24 juillet 1967. Instrument chronométrique de mesure horaire. Demande : 27 mai 1974, à 10 h 48 mn. Document accessible par internet sur le site de l'Institut national de la Propriété intellectuelle (http://www.inpi.fr/fr/services-et-prestations/bases-de-donnees-gratuites/base-brevets.html). Voir en annexe
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont

Documents figurés

  • [Dessin des mouvements FE 140, 140-1 et 140-2], dessin imprimé, s.n., s.d. [1973]. Publié dans : Catalogue des fournitures des mouvements français de montres. 2e éd., 1973, fiche technique correspondante, p. 1.
  • Calibre 11 1/2''' - 140 - fournitures du calibre de base, dessin imprimé, s.n., s.d. [1973]. Publié dans : Catalogue des fournitures des mouvements français de montres. 2e éd., 1973, fiche technique correspondante, p. 2.

Bibliographie

  • [Donzé, Jacques]. [Note sur l'originalité du brevet d' "instrument chronométrique de mesure horaire " du 24 juillet 1967 et sur son exploitation ultérieure]. - S.d. [1975 ?]. 1 f. dactylographiée ; 27 cm. Voir en annexe
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont

Documents multimédias

  • Ranfft, Roland. [Notice technique sur le calibre] FE 140. - S.d. [1er quart 21e siècle]. Document accessible sur internet sur le site de Roland Ranfft (Ranfft Watches), à l'adresse http://www.ranfft.de/cgi-bin/bidfun-db.cgi?00&ranfft&&2uswk&FE_140

Témoignages oraux

  • Donzé Jacques, ancien horloger, historien de Charquemont
  •  

Annexe(s)

Désignation

  • Dénomination(s)montre

Localisation

  • CommuneCharquemont
  • Adresse 12 Rue Neuve
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2014