Patrimoine en Franche-Comté - Maison jumelée et ateliers d'outillage de Jules Fournier et Jules Moyse, puis Moyse Outillage

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison jumelée et ateliers d'outillage de Jules Fournier et Jules Moyse, puis Moyse Outillage

1-5 rue des Jardins
25 - Les Gras
Dossier IA25001621 réalisé en 2017

Illustrations

Historique

Le bâtiment est construit en 1912 (date portée sur la façade nord) pour Jules Moyse (1877-1955) et pour son beau-frère Jules Fournier (1886-1976). C'est une maison jumelée, comportant deux modules identiques avec appartements au rez-de-chaussée et à l'étage carré, et atelier de fabrication (éclairé par des fenêtres multiples) à l'étage en surcroît. Selon une tradition familiale, l'attribution des modules s'est effectuée par tirage au sort et c'est ainsi que Moyse s'installa dans la partie orientale et Fournier dans la moitié occidentale. Jules Fournier (dont le père Armand était fabricant d'outils au Grand Mont) produit en 1913 des pinces à morille et des fraises aux couronnes, en 1923 des outils d'horlogerie et joaillerie (manches universels notamment). Il a plusieurs filles, qui travaillent avec lui, mais à son départ en retraite dans les années 1950, personne ne prend sa suite (l'affaire est cependant encore signalée en 1960). Pour sa part, originaire du Nid-du-Fol et dit tourneur sur métaux et fabricant d'horlogerie, Jules Moyse produit en 1910 des tours à pivoter, en 1923 des "clés [pour montres et pendules], calibres, tours divers", compas à pompe, etc. Il a un seul enfant, Raymond (1918-2006), qui reprend l'atelier (et la maison de son oncle Marcel Moyse au 6 de la rue des Jardins), rejoint par la suite par son fils Alain (né en 1943). Tous deux créent en 1964 la Sarl Moyse Outillage qui, pour se développer, construit vers 1965 un nouveau bâtiment à l'est. Alain succède à son père à la tête de l'entreprise, qui emploie quatre ou cinq personnes à la production d' "outillage à main pour l'électronique, la téléphonie, l'horlogerie-bijouterie", la maroquinerie, l'apiculture, etc. Il la cède en mars 2001 à Christian Renaud, qui la dote de machines à commandes numériques. Nouveau propriétaire en 2008 : Bruno Faivre, lequel la transfère fin septembre 2015 au Russey (7 rue des Pinsons). Les bâtiments sont actuellement désaffectés.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle
  • Principale3e quart 20e siècle

Dates

  • 1912porte la date

Description

La maison jumelée a des murs en moellons calcaires enduits et un toit à longs pans, pignons couverts et tuiles mécaniques. Elle compte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré, un étage en surcroît et un étage de comble, desservis par un escalier dans-oeuvre. Les baies du rez-de-chaussée et de l'étage carré sont en arc segmentaire avec clé saillante ; à l'étage en surcroît, les murs pignon sont percés de fenêtres multiples (7 baies). A l'est, le nouvel atelier est en parpaings de béton enduits avec toit à un pan à couverture en acier. Son rez-de-chaussée surélevé, surmontant un étage de soubassement, est ouvert de fenêtres d'atelier.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie multiple / baie d'atelier
  • Toittuile mécanique / acier en couverture
  • Étagesétage de soubassement / rez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage en surcroît / étage de comble
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / toit à un pan / pignon couvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre
  • Énergiesénergie électrique / achetée

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 298 Cadastre de la commune des Gras, 1814-1967- 3 P 298 : Atlas parcellaire (11 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Vergne et Garcin, 1816- 3 P 298/1 : Registre des états de sections (1816-1818)- 3 P 298/2, 5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1822-1875- 3 P 298/3-4 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1876-1914- 3 P 298/6 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 298/7 : Matrice cadastrale des propriétés non bâties, 1914-1967- 3 P 298/8 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1967
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 298

Documents figurés

  • Bonnet 039 18949. - Les Gras (Doubs). - Vue générale [du village depuis le sud-est], carte postale, s.n., [1911 ou 1912], Ets C. Lardier (CLB) éd. à Besançon. Porte la date 1912 (manuscrite) au recto.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • Paysages du Haut-Doubs - Les Gras [vue d'ensemble du village depuis l'est], photographie, par Stainacre (à Pontarlier), s.d. [2e quart 20e siècle]
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • Atelier de Jules Moyse [vue intérieure], photographie imprimée, s.n., s.d. [1ère moitié 20e siècle]. Publiée dans : Vaufrey, Constant. Les Gras, haut-lieu de l'outillage d'horlogerie. Horlogerie ancienne, Revue de l'Association française des Amateurs d'Horlogerie ancienne, n° 24, 2e semestre 1988, p. 55.
  • [Vue d'ensemble du village des Gras, depuis l'est], photographie, s.n., 23 octobre 1950. Porte la date (manuscrite) au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • Les Gras (Doubs) - Le bas du village [l'entrée du village au nord-est], carte postale, par Combier, s.d. [3e quart 20e siècle, avant 1965], Combier éd. à Macon
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Bibliographie

  • Laithier, René. Fabricants d'outils pour horlogers bijoutiers de la commune des Gras. Les artisans de la fin du 19e à la fin du 20e siècle. - 1990. 4 f. dactyl. Porte la mention : "Liste non exhaustive établie en 1990, par René Laithier, les Epaisses, Les Gras".
    Lieu de conservation : Collection particulière : Rémy Cerf, Les Gras
  • « Moyse Outillage » quitte le village pour le Russey. L'Est républicain, édition du Doubs, jeudi 8 octobre 2015 : ill.
  • Vegliante, Gianfranca. L'artisanat dans le canton de Morteau au XIXe siècle. – Besançon : Faculté des Lettres, 1976. 164 f. dactyl. ; 30 cm. Mém. Maîtrise : Histoire : Besançon : 1976.

Témoignages oraux

  • Bonnet Elisabeth, fille d'André Dornier. Les Gras
  • Petitjean Guy, ancien propriétaire de la maison Georges Vernier, commerce de fournitures et outils d'horlogerie. Les Gras
  • Tisserand Roger, fils d'Arsène Tisserand, ancien agriculteur. Les Gras
  •  

Annexe(s)

  • Aire de diffusion des produits de l'atelier d'outillage de Jules Moyse, 1909-1914 [+]

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, entrepôt industriel, magasin industriel, logement, garage, cour, jardin

Localisation

  • CommuneLes Gras
  • Adresse 1-5 rue des Jardins
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2016