Patrimoine en Franche-Comté - Immeuble

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Immeuble

Illustrations

Historique

Ce grand immeuble de treize travées a été construit d'après des travaux historiques dans les années 1841. Subsistent sur sa façade postérieure quelques baies du 16e siècle décorées d'un cavet, l'aile à gauche de la cour étant scandée par des colonnes à chapiteaux toscans, qui paraissent être les vestiges d'un portique sans doute aussi du 16e siècle. Au-dessus, l'étage en pan de bois, datant sans doute du 19e siècle, a accueilli au 20e siècle un atelier d'horlogerie. L'autre aile, bâtie au début du 20e siècle, comporte aussi au rez-de-chaussée et à l'étage une suite d'ateliers à usage indéterminé. Le bâtiment en fond de cour a toujours abrité depuis sa construction dans le courant du 20e siècle une imprimerie, notamment l'entreprise Chicandre. Comme le rappelle une plaque apposée vers 1886 sur la façade sur rue de l'immeuble, l'écrivain Charles de Bernard est né ici en 1804. Ami de Balzac, ses romans ont connu beaucoup de succès au milieu du 19e siècle, mais sont ensuite tombés injustement dans l'oubli.

L'activité horlogère

Divers ateliers liés à l'activité horlogère se succèdent au début du 20e siècle. En 1908, Pierre Sola et Léon Gentil s'associent pour racheter le fonds de commerce d'André Sola, situé 49 rue Bersot, pour la somme de 30 000 francs. La société en nom collectif Sola et Cie est spécialisée dans la fabrication de boîtes de montres. Toujours en 1908 est fondée au 49 rue Bersot la société Billon et Fils, qui fabrique des ressorts de montres. En 1910, la société Gentil-Thevenot s'implante à cette adresse. Elle produit également des boîtes de montres, et est dissoute en 1913 suite au décès de Théodore Thevenot. Lui succède cette même année la société en nom collectif L.et J. Gentil, qui produit des « boîtes de montres en argent ou autres matières et objets précieux ».En 1918-1919, l'atelier de pierres fines d'horlogerie Bigot et Perret est mentionné sur les lieux. Fondée en 1919, la société Bourquin et Montavon exerce la décoration de boîtes montres en tous genres. Elle disparaît en 1920. Les fabricants horlogers Chervez H. et Fils et Pourcheresse sont mentionnées à cette adresse en 1926. La fabrique de montres Jeanbourquin et Cie s'y installe en 1948 mais son existence semble éphémère. En 1960, René Maurice exerce encore son activité d'horlogerie. Un annuaire de commerce de 1978 précise que les frères Maurice y sont encore présents.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale19e siècle
  • Principale16e siècle
  • Principale20e siècle

Auteurs

Description

Le grand immeuble sur rue, bâti sur un sous-sol voûté d'arêtes et en berceau, à trois étages carrés, est en pierre de taille sur rue et moellon enduit sur cour. Il est distribué par un large passage cocher en position décentrée et un escalier dans-oeuvre, situé à droite du passage. L'aile gauche de la cour comprend un portique en rez-de-chaussée fermé par des verrières, l'étage étant en pan de bois enduit. A droite de la cour, l'atelier est en pierre de taille au rez-de-chaussée, l'étage étant occupé par de larges baies rythmées par des meneaux en bois. Le bâtiment en fond de cour est enduit.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesimmeuble populaire
  • Murscalcaire / bois / enduit / pierre de taille / moellon / pan de bois
  • Toittuile plate
  • Étagessous-sol / 3 étages carrés
  • Couvrementsvoûte d'arêtes / voûte en berceau
  • Élévationsélévation à travées
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours avec jour / en charpente

Documentation

Documents figurés

  • Besançon : extrait du plan cadastral, 1974, section AH.

Documents d’archives

  • 50 J 36 Syndicat de fabricants d'horlogerie de Besançon. Correspondance avec les fabricants, 1947-1961
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 50 J 36
  • Archives départementales du Doubs, Besançon, 6 U/485 Tribunal de commerce. Actes de société (1872-1939)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 6 U/485
  • Archives départementales du Doubs, Besançon, 6 U/486 Tribunal de commerce. Actes de société (1871-1940)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 6 U/486
  • Archives départementales du Doubs, Besançon, 6 U/487 Tribunal de commerce. Actes de société (1872-1937)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 6 U/487

Bibliographie

  • Annuaire Fournier, 1926.
  • Annuaire Paris-Bijoux, publiant dans un seul volume toutes les adresses de Paris et de la province (Suisse en partie). - Paris : Paris Bijoux.
  •  

Intérêt, protection et statut

Cet édifice, maison natale de l'écrivain Charles de Bernard, comprenant divers ateliers sur le pourtour de la cour, recèle aussi les restes d'un portique du 16e siècle, et des baies décorées d'un cavet de la même époque situées sur la façade postérieure de l'immeuble sur rue.

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)immeuble
  • Parties constituantes non étudiéesatelier, cour

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 49 rue Bersot
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Lorraine îlot
  • Aire d'étude et cantonBesançon centre - Besançon centre ville

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane
  • Date de l'étude1996

Localisation