Patrimoine en Franche-Comté - Hôpital dit pavillon Dormois

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Hôpital dit pavillon Dormois

Hôpital
89 - Tonnerre
Dossier IA89000923 réalisé en 2011

Illustrations

Historique

Le Pavillon Dormois a été construit à l'Est du château des comtes de Tonnerre, acquis en 1837. Il était prévu à l'origine de réaménager le château, mais il sera finalement détruit pour laisser place au bâtiment actuel, édifié à partir de 1850. Les pierres du château serviront à la fondation du nouvel établissement, les tomettes seront placées dans le grenier du pavillon Dormois et les poutres de chêne qui constituaient la charpente du château serviront de pilotis au pavillon Dormois construit en partie sur les anciens fossés de la ville. Le bâtiment a été conçu par l'architecte Louis François Perruchon (plans et devis définitifs approuvés par le conseil d'administration en 1848) et construit notamment par les entrepreneurs tonnerrois Louis Gaudenaire puis Charles Viard. Les ailes centrale et méridionale (destinée aux hommes avec les salles saint Charles, saint Louis et saint Augustin) ont été inaugurées en octobre 1851. L'aile nord destinée aux femmes sera construite en 1852 (salles sainte Marie et sainte Hélène à l'étage, sainte Marguerite et sainte Catherine au rez-de-chaussée). En 1904, projet de construction par Rousseau (architecte de la ville mais établi à Auxerre) de deux pavillons, l'un pour l'isolement des malades contagieux et l'autre pour la salle d'opérations ; les travaux seront adjugés en 1906 et reçus définitivement en 1909. Une salle d'hydrothérapie sera installée en 1906-1907 dans le sous-sol du pavillon de la salle d'opérations. Le bâtiment doit son nom à Camille Dormois (1799-1867), économe de l'hôpital à l'époque de la construction et également historien de l'hôtel-Dieu. Il est aujourd'hui utilisé par les services administratifs de l'hôpital.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale3e quart 19e siècle

Dates

  • 1851daté par source

Auteurs

Description

Construit de plan en U, le bâtiment comprend un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble avec lucarnes. Il est couvert d'un toit à longs pans à croupes en ardoise. L'entrée du pavillon, située sur la façade antérieure, est marquée par un corps en avancée avec porche néo-grec à pilastres, entablement à triglyphes et fronton triangulaire. A l'aplomb du porche, l'horloge est surmontée d'un campanile à petit toit en pavillon en zinc. La chapelle se trouvait dans l'axe de cette entrée, qui séparait ainsi l'aile des hommes au sud et celle des femmes au nord.

Afficher les données détaillées

  • Planplan régulier en U
  • Murscalcaire / enduit / pierre de taille / moellon
  • Toitardoise
  • Étagessous-sol / rez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage de comble
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / croupe
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété publique

Désignation

  • CommuneTonnerre
  • Milieu d'implantationen ville
  • Adresse Hôpital
  • Dénomination(s)hôpital

Localisation

  • Aire d'étude et cantonBourgogne - Tonnerre

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne - Inventaire général
  • Auteur(s)Potier Nicolas
  • Date de l'étude2002

Localisation