Patrimoine en Franche-Comté - 5 machines à usiner par abrasion (machines à surfacer le verre)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

5 machines à usiner par abrasion (machines à surfacer le verre)

35 quai Aimé Lamy
39 - Morez
Dossier IM39002322 réalisé en 2010
Edifice : école professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard  (Référence : IA39000662)

Illustrations

Historique

Les cinq bancs à surfacer ont été construits au 20e siècle par la société Sylvestre et Cie, du Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis), fondée en 1901, puis par son successeur, Somos, établi à Jaunay-Clan (Vienne) et faisant partie du groupe Somos International, installé à proximité (Z.A. les Moinards, à Saint-Georges-lès-Baillargeaux) et dirigé par R. Silvestre. Ils sont utilisés par les élèves des sections de techniciens supérieurs en Instruments d'Optique et de Précision (BTS IOP) et en Optique instrumentale (OI), ainsi que pour ceux du baccalauréat technologique F 10 Optique (actuellement Sciences et Techniques industrielles option Génie Optique), pour fabriquer des composants optique de précision (lentilles, prismes et miroirs).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale20e siècle

Auteurs

Origine

  • lieu d'exécutionIle-de-France, 93, Pré-Saint-Gervais,
  • lieu d'exécutionPoitou-Charentes, 86, Jaunay-Clan,

Description

Le verre plan devient correcteur lorsqu'une de ses faces au moins est affectée d'une certaine courbure, qui détermine un foyer et une distance focale exprimée en mm (ou une puissance donnée en dioptries). La courbure est obtenue à l'aide d'une machine à surfacer, en plusieurs passes (dégrossissage ou ébauchage, doucissage et polissage), à l'aide d'un abrasif dont le grain est de plus en plus fin. Chacun de ces cinq bancs à surfacer métalliques est composé d'une structure à quatre pieds verticaux, ouverte uniquement du côté opérateur et portant une table, en bois recouvert de carton bouilli. Une cuve cylindrique en cuivre, munie en son centre d'un axe vertical, est insérée dans cette table. Les verres à surfacer, découpés suivant la forme requise, sont collés sur un bloc hémisphérique convexe (la " balle ") lequel, fixé sur l'axe de la cuve, est mis en rotation par un moteur électrique placé sous le banc (moteur Acec d'un tiers de cheval pour les deux bancs Sylvestre). Ce moteur est commandé par une pédale boulonnée sur la paroi à droite (faisant varier la vitesse), deux autres pédales au sol permettant d'effectuer une mise en rotation " manuelle " en pédalant avec les pieds (pour avoir une meilleure sensibilité sur des usinages de précision). Le surfaçage s'effectue à l'aide d'un deuxième bloc, concave (le " bassin "), appliqué sur le premier en intercalant l'abrasif.

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Dimensions (en cm) : h = 92, la = 76, pr = 66.

  • Catégoriesindustrie de la céramique - du verre et des matériaux de construction
  • Structuresproduit élaboré d'origine minérale / solide en masse / produit semi-fini / à électricité
  • Matériauxacier / cuivre / laiton / bois / carton
  • Inscriptionsinscription concernant le fabricant / inscription concernant le lieu d'exécution / plaque signalétique
  • Précisions sur les inscriptions

    Chaque machine possède une plaque signalétique, vissée (ou collée sous forme d'étiquette - pour la plus récente) à l'avant du banc. Inscription pour deux d'entre elles : Sylvestre et Cie / 38 bis rue Henri Martin / Le Pré Saint Gervais / VIL 05-88 - Seine / N° 2663 [ou N° 2664]. Deux autres : Somos / 38 bis rue Henri Martin / 93. Le Pré St Gervais / [...] / N° 3371 [ou N° 3372]. Dernière sur le banc placé seul : Somos SA / La Basse Payre / 86130 Jaunay-Clan / [...] / Volts 330 / Hz : 50 / Watts / Série TPMV25 / N° 1100.

Documentation

Documents figurés

  • Machine à surfacer ordinaire [et] Machine à surfacer électrique américaine, dessin imprimé, par Léon Emard. Publié dans : Roy, André. L'industrie de la lunetterie dans le canton de Morez. - Lyon : 1913, pl. II.

Bibliographie

  • Monneret, J. Le lunetier-opticien. 3e éd. - Paris : Eyrolles, 1930.
  • Roy, André. A travers le salariat. L'industrie de la lunetterie dans le canton de Morez (Jura) / grav. Léon Emard. - Lyon : Paul Phily, 1913. 197 p. : ill. ; 30 x 21 cm. Thèse doctorat : Sciences politiques et économiques : Lyon : 1913

Témoignages oraux

  • Romanet Stéphane, professeur de Génie Optique au lycée Victor Bérard, à Morez
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)machine à usiner par abrasion
  • Parties constituantes non étudiéesmoteur électrique alternatif

Localisation

  • CommuneMorez
  • Adresse 35 quai Aimé Lamy
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonMorez
  • Emplacement dans l'édifice bâtiment de l'enseignement (F), Optique instrumentale (salle 008)

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2002

Localisation