Patrimoine en Franche-Comté - 2 pinces dites à équarrir ou à égruger

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

2 pinces dites à équarrir ou à égruger

35 quai Aimé Lamy
39 - Morez
Dossier IM39002326 réalisé en 2011
Edifice : école professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard  (Référence : IA39000662)

Illustrations

Historique

Ces deux pinces, dites à équarrir, à égruger ou à égruseler, ont été fabriquées au 20e siècle, la plus ancienne au milieu de ce siècle, l'autre dans le quatrième quart. La première provient peut-être d'une usine de Montécheroux, village du Doubs spécialisé dans les pinces entrepassées (dont une fabrique avait à son catalogue pas moins de 500 références d'articles différents).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principalemilieu 20e siècle
  • Principale4e quart 20e siècle

Origine

  • lieu d'exécutionFranche-Comté, 25, Montécheroux,

Description

Les deux pinces sont destinées à " équarrir " les verres de lunettes c'est-à-dire, partant d'une forme ovale ou rectangulaire, d'en émietter les bords afin d'approcher de la forme définitive. En acier, elles ont des branches entrepassées : l'une (appelée le " simple ") traverse l'autre (le " fendu "). La plus ancienne est du modèle des pinces de vitrier, à becs ronds. L'autre est une pince d'opticien munie de mors amovibles, fixés à l'aide de vis tout comme son ressort à deux lames.

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Dimensions (en cm) de la pince ancienne : l = 15,5, la = 5, h =1. Dimensions de l'autre : l = 14,5, la = 4,5, h =1,5.

  • Catégorieslunetterie
  • Structuresproduit élaboré d'origine minérale / solide en masse / produit semi-fini
  • Matériauxacier

Documentation

Documents figurés

  • Pince à égruzeler, dessin imprimé, par Léon Emard. Publié dans : Roy, André. L'industrie de la lunetterie dans le canton de Morez. - Lyon : 1913, pl. VIII fig. 4.

Bibliographie

  • Poissenot, Aimé ; Abram, Luc ; Pourcelot, René. Histoire des pinces de Montécheroux. - Nancray : Folklore comtois, 2002. 339 p. : ill. ; 24 cm.
  • Roy, André. A travers le salariat. L'industrie de la lunetterie dans le canton de Morez (Jura) / grav. Léon Emard. - Lyon : Paul Phily, 1913. 197 p. : ill. ; 30 x 21 cm. Thèse doctorat : Sciences politiques et économiques : Lyon : 1913

Témoignages oraux

  • Seibert Sophie, professeur d'Optique au lycée Victor Bérard, à Morez
  • Vuillet Frédéric, professeur d'Optique au lycée Victor Bérard, à Morez
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)pince

Localisation

  • CommuneMorez
  • Adresse 35 quai Aimé Lamy
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonMorez

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2011

Localisation