Patrimoine en Franche-Comté - Ensemble de six boîtes de montre de gousset

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Ensemble de six boîtes de montre de gousset

12 Rue Neuve
25 - Charquemont
Dossier IM25005292 réalisé en 2015
Edifice : Café de l'Industrie, immeuble et atelier d'horlogerie Donzé et Brischoux puis Donzé Père et Fils  (Référence : IA25001187)

Illustrations

Historique

L'ensemble est composé de six boîtes de montre de gousset en argent réalisées dans la première moitié du 20e siècle. Elles ont été fabriquées par les sociétés Bourgeois et Nappey, de Damprichard et Charmauvillers, et Lévy Frères, de Besançon. La première est créée à la fin de 1916 ou au début de 1917 lorsque les fabricants de boîtes de montre Henri et Marcel Bourgeois, de Damprichard, s'associent avec les trois frères Nappey (Victorin, Zéphirin et Hippolyte), de Charmauvillers. Ils réalisent ensemble des boîtes en argent (Bourgeois continuant de produire seul celles en acier et bronze) : le dégrossissage et le tournage s'effectuent dans l'usine de Charmauvillers, le montage, la finition et l'expédition dans celle de Damprichard. Le 1er février 1927, la société de fait devient Sarl Henri Bourgeois et Nappey, avec siège social à Damprichard, et déclare comme objet "la fabrication et la vente des boîtiers et autres articles similaires en tous genres et en tous métaux, pour toute industrie, notamment pour l'horlogerie, l'électricité, la bijouterie, l'orfèvrerie, les appareils de mesure et de laboratoire". Elle disparaît en 1937. Pour sa part, la société Lévy Frères est réputée fondée en 1885 mais utilise un poinçon déposé en 1883 avec un lézard inscrit dans un losange, un carré ou un pentagone ("obus"), poinçon renouvelé en 1910 (uniquement pour le cadre losangique). Cette fabrique de boîtes de montre en or et en argent, employant 130 personnes en 1930, est installée au 25 rue Gambetta (bâtiment détruit) à Besançon. Déclarée en faillite en 1934, elle sera reprise l'année suivante par 17 de ses salariés, qui créeront l'Union bisontine, ou Union bisontine des Monteurs de Boîtes (UBMB).

Afficher les données détaillées

Stade de création

  • oeuvre de série

Périodes

  • Principale1ère moitié 20e siècle

Auteurs

Origine

  • lieu d'exécutionusine de la société Lévy Frères, Besançon
  • lieu d'exécutionusine de la société Bourgeois et Nappey, Damprichard
  • lieu d'exécutionusine de la société Bourgeois et Nappey, Charmauvillers

Description

Les six boîtes circulaires, d'un diamètre de 4,5 cm, sont quasiment identiques si ce n'est le décor et quelques variations dans les dimensions (dues à la bélière et au pendant). Ce sont des boîtiers en argent, portant le poinçon au crabe (utilisé à partir de 1838 pour signaler que le titre des menus ouvrages d'argent de fabrication française est au moins au minimum légal de 800 millièmes). Chacune comporte une carrure dont l'ouverture a 3,9 à 4 cm de diamètre, avec emplacement du remontoir au pendant et poussette de mise à l'heure à gauche de lui. Les charnières à 6 heures permettent l'ouverture de la lunette de glace à l'avant, de la cuvette et du fond à l'arrière. Seule celle portant le n° 43733 est munie d'une glace. Les fonds et les lunettes sont gravés de motifs végétaux, avec guillochis, ciselures, etc. Un écusson uni est présent afin de pouvoir inscrire les initiales de l'acheteur.

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Dimensions (en mm) d'une boîte : L = 6,3 à 6,8, la = 4,5 (= diamètre), h = 1 à 1,2.

  • Catégorieshorlogerie / métrologie
  • Structurescirculaire
  • Matériauxargent / en plusieurs éléments
  • Inscriptionsgarantie menus ouvrages 2e titre départements depuis 1838 / sur l'oeuvre / gravé / numéro de série / sur l'oeuvre / gravé / poinçon de maître / sur l'oeuvre / gravé
  • Précisions sur les inscriptions

    Les boîtes portent le même poinçon au crabe (garantie menus ouvrages 2e titre départements depuis 1838), avec le différent de Besançon entre les pattes, insculpé en quatre endroits différents : sur la bélière, sur la tête du pendant, à l'intérieur de la cuvette et du fond. Un numéro de série est gravé sur la cuvette et sur le fond : 43733, 52309 (le 5 étant placé à l'envers), 52318, 64189, 64200 et 64246. Le fond porte également le poinçon de maître du fabricant, inscrit dans un losange : les lettres L et F encadrant un lézard (Lévy Frères) sur la boîte n° 73733, les lettres N et B encadrant une échelle oblique (Nappey et Bourgeois) sur les autres.

  • État de conservationbon état

Documentation

Bibliographie

  • Bouchet, René (dir.). Charmauvillers : du comté et des boîtes. Du Seud au Bief d'Étoz / GHETE « Au Clos du Doubs », commune de Charmauvillers. - [Charmauvillers] : Groupement d'Études Hommes et Terroirs du Clos du Doubs, 2013. 151 p. : ill. ; 30 cm. (Cahier du Clos du Doubs ; n° 7)
  • Bourgeois, Michel. La famille Bourgeois de Damprichard : 150 ans au service de l'horlogerie française, 1830-1980. – Damprichard : H. Bourgeois, 1981. [8] p. ; 21 x 15 cm.
  • Daclin, Pierre. La crise des années 30 à Besançon. - Paris : les Belles lettres, 1968. 136 p. - [10] f. dépl. : graph., tabl. ; 24 cm. (Annales littéraires de l'Université de Franche-Comté ; 96. Cahiers d'Etudes comtoises ; 13).
  • Lassus, François. Opération immobilière à Besançon : de la rue Mayet à la rue Gambetta. Images de Franche-Comté, n° 38, décembre 2008, p. 18-21 : ill. Document accessible sur internet : http://thema.univ-fcomte.fr/ifc/pdf/IFC38_Art05.pdf (consultation : 27 mars 2015)
  • Petiteau, Natalie. L'horlogerie des Bourgeois conquérants : histoire des établissements Bourgeois de Damprichard (Doubs), 1789-1939. - Besançon : Presses universitaires de Franche-Comté, 1994. 224 p. - [8 p. de pl.] : ill., cartes, graph. ; 24 cm. (Annales littéraires de l'Université de Franche-Comté. Série Historiques ; 8)
  • Simonin, Michel. L'horlogerie au fil du temps et son évolution en Franche-Montagne, sur le plateau de Maîche. - Maîche : M. Simonin, 2007. 143 p. : ill. ; 30 cm.

Documents multimédias

  • Sirene, base de données de l'Insee consultable sur le site internet Score3.fr

Témoignages oraux

  • Donzé Jacques, ancien horloger, historien de Charquemont
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)montre

Localisation

  • CommuneCharquemont
  • Adresse 12 Rue Neuve
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2014