Patrimoine en Franche-Comté - Mur de soutènement (voie ferrée Andelot - La Cluse)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Mur de soutènement (voie ferrée Andelot - La Cluse)

39 - Vaux-lès-Saint-Claude
Dossier IA39001176 réalisé en 2006

Illustrations

Historique

Le mur de soutènement est construit après le 15 juin 1882, date de l'adjudication du deuxième lot de travaux du tronçon Saint-Claude Oyonnax (qui s'étend de Molinges à Dortan) , défini par les ingénieurs des Ponts et Chaussées Toussaint et Picquenot (Paul ?). Il est terminé avant le 10 juillet 1889, date d'entrée en exploitation de la section Saint-Claude - La Cluse, deuxième section achevée de la ligne Andelot - La Cluse. Il est dû soit à Eloi Jourdan, adjudicataire du deuxième lot en 1882, demeurant à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard et dit " entrepreneur des travaux du chemin de fer et de navigation d'Alais au Rhône et à la Méditerranée ", soit à Joseph Bozzonetti, entrepreneur à Champagnole, qui le remplace le 1er décembre 1884, après sa faillite. Il est réalisé avec la pierre extraite de l'une des trois carrières utilisées par ces entrepreneurs, au moulin de Vaux (la plus proche) , à Vaux et à Chiriat.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 19e siècle

Dates

  • 1889daté par source, daté par travaux historiques

Auteurs

  • AuteurÉloi Jourdan, entrepreneur  / attribution par source, attribution par travaux historiques
  • AuteurJoseph Bozzonetti, entrepreneur  / attribution par source, attribution par travaux historiques

Description

Le mur protège la plateforme de la voie ferrée des attaques de la Bienne à un endroit où la rivière faisant un coude à angle droit, ses eaux viennent éroder la rive gauche. Edifié en moellons calcaires, il est long de 230 m (du PK 086.189 au PK 086.419) pour une hauteur maximale de 7, 90 m. Il est percé par deux aqueducs voûtés en berceau plein-cintre : le premier (au PK 086.199) , large de 1 m et d'une hauteur libre de 1, 35 m, pour le ruisseau de Chambouille et le second (au PK 086.290) , avec 1, 50 m de largeur et de hauteur libre, laissant passage au ruisseau du Tournachut.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / moellon
  • Couvrementsvoûte en berceau plein-cintre

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'un établissement public de l'Etat

Désignation

  • Dénomination(s)mur de soutènement
  • Parties constituantes non étudiéesaqueduc

Localisation

  • CommuneVaux-lès-Saint-Claude
  • Milieu d'implantationisolé
  • Lieu-dit Chambouille en
  • Aire d'étude et cantonSaint-Claude périphérie ; la voie ferrée Andelot - La Cluse - Saint-Claude
  • Hydrographiela Bienne

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2004

Localisation