Patrimoine en Franche-Comté - Immeuble et atelier d'horlogerie Besand-Droz

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Immeuble et atelier d'horlogerie Besand-Droz

6 rue Victor Hugo
25 - Morteau
Dossier IA25001854 réalisé en 2018

Illustrations

Historique

L'immeuble est construit vers 1905 pour Estelle Droz (1875-1944), mariée en 1921 avec César Besand (1866-1968), de Villers-le-Lac. Il reste ensuite dans la famille, passant vers 1922 au frère d'Estelle, Léopold Droz (1878-1944), gendre de Paul Mercier (dont le fils Camille exploitera une affaire au 8 rue de l'Helvétie). Droz fait construire vers 1936 des garages (agrandis vers 1967 ?). Il est alors dit ouvrier horloger, puis fabricant d'horlogerie vers 1939 lorsqu'il partage la propriété avec son beau-frère César Besand. Ce dernier crée en avril 1950 (à 85 ans) la Sarl Besand-Droz (au capital de 300 000 F), laquelle réalise des montres de gousset sous la marque CBD (César Besand-Droz). Son affaire disparaît vraisemblablement à son décès ou peu avant. Le bâtiment est repris vers 1970 par Pierre Vouillot, horloger aux Ets Camille Mercier, et son frère Claude, tourneur dans une entreprise de petite mécanique en Suisse. Il est agrandi au nord (avec rehaussement de la toiture) entre 1975 et 1980 et doté d'un deuxième garage au cours de la décennie 1990.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle
  • Principale3e quart 20e siècle

Description

L'immeuble, aux murs de moellons calcaires enduits, comporte un sous-sol partiellement enterré, un rez-de-chaussée surélevé, deux étages carrés et un étage en surcroît, desservis par un escalier dans-oeuvre. Orné de chaînes d'angle et de corniches, il est coiffé par un toit à longs pans, demi-croupes et tuiles mécaniques. Il a été agrandi au nord par un corps en saillie, à trois étages carrés et couverture métallique. L'entrée principale au sud est surmontée d'un oriel récent. Deux garages complètent l'ensemble, avec toit à longs pans, pignons couverts et couverture métallique ou de tuiles mécaniques.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / pan de béton armé
  • Toittuile mécanique / métal en couverture
  • Étagessous-sol / rez-de-chaussée surélevé / 2 étages carrés / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / demi-croupe / pignon couvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier isolé / escalier droit / en maçonnerie
  • Énergies

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 412 Cadastre de la commune de Morteau, 1816-1978- 3 P 412 : Atlas parcellaire (11 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Girardier et Mestre, 1816-1817- 3 P 412/1 : Registre des états de sections, 1818- 3 P 412/4-5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1823-1875. Le 1er volume manque.- 3 P 412/2-3 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1876-1914- 3 P 412/6 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 412/7-9 : Matrice cadastrale des propriétés non bâties, 1911-1965- 3 P 412/10-13 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1978
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 412
  • 50 J 20 Syndicat de fabricants d'horlogerie de Besançon. Correspondance avec les fabricants, 1947-1963
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 50 J 20

Documents figurés

  • Commune de Morteau. Voirie urbaine. Plan d'alignements. Rue Victor Hugo, dessin (photocopie de lavis), par le géomètre U. Chatot, Villars-Saint-Georges le 5 juillet 1930, 30 x 120 cm, 1/500
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Leiser, Morteau
  • 235 - Morteau pittoresque [vue d'ensemble plongeante depuis le nord], carte postale, s.n., [1er quart 20e siècle, entre 1896 et 1912], Gaillard-Prêtre éd. à Besançon. Porte la date août 1912 (tampon) au recto.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • 1253. Morteau - Vue générale [depuis l'ouest], carte postale, par Simon, s.d. [1ère moitié 20e siècle, après 1917], Simon éd. à Maîche.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • Prises de vues aériennes de l'IGN (20e siècle). Consultables en ligne via le site du Géoportail (www.geoportail.gouv.fr)

Documents multimédias

  • Monneret, Christian. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Témoignages oraux

  • Vouillot (Mme), épouse de l'horloger Pierre Vouillot. Morteau
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)immeuble, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bureau, logement, garage, stationnement, jardin potager

Localisation

  • CommuneMorteau
  • Adresse 6 rue Victor Hugo
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2013